Beaucoup reprochent à Pixar de manquer d'originalité en offrant un deuxième, un troisième et même un quatrième volet de ses films d'animation à succès (CarsToy StoryFinding NemoMonsters, Inc.). Même si cette critique est compréhensible, nous ne pouvons pas reprocher à Incredibles 2 d'être une pâle copie du premier film.

Publié le 15 juin 2018
VÉRONIQUE LAUZON LA PRESSE

Quatorze ans après la sortie d'Incredibles, le scénariste et réalisateur Brad Bird, un as de la comédie, nous propose une suite peut-être encore plus savoureuse. Ce qui n'est pas peu dire, puisqu'Incredibles avait remporté, en 2005, l'Oscar du meilleur film d'animation et obtenu une sélection à celui du meilleur scénario original.

Puisqu'il est toujours illégal pour eux d'utiliser leurs superpouvoirs, les membres de la famille Incredible tentent tant bien que mal de ne pas revêtir leur costume rouge pour faire régner la vérité et la justice. Jusqu'au jour où Frozone (voix de Samuel L. Jackson) leur apprend que le milliardaire Winston Deavor et sa soeur Evelyn veulent réhabiliter les superhéros auprès des autorités et de la population.

Elastigirl (voix de Holly Hunter), cette mère qui peut conduire une moto à vive allure tout en discutant au téléphone avec son fils, est choisie par Winston et Evelyn pour réaliser cette mission. Elle est envoyée un peu partout dans le monde pour défendre des citoyens et, grâce à une caméra installée sur elle, permettre au monde entier d'admirer son talent et de comprendre l'importance du travail des superhéros.

À ce propos, le film est complètement dans l'air du temps, où les femmes prennent de plus en plus leur place, puisqu'Elastigirl est vraiment l'héroïne de cette histoire. Elle est attachante, cette femme qui, un verre de martini à la main après une dure journée de travail, enchaîne les blagues sarcastiques. 

Quant à Mr. Incredible, il est invité à rester à la maison pour s'occuper de ses trois enfants... un coup difficile à encaisser pour cet homme fort qui aime l'aventure. Il aurait bien aimé être choisi à la place de sa femme. Surtout qu'être le parent à la maison ne s'avère pas une tâche facile: Violet vit sa première peine d'amour, Dash s'arrache les cheveux avec ses devoirs et le bébé, Jack-Jack, découvre ses nombreux pouvoirs et les utilise beaucoup trop souvent. Les scènes cocasses et les répliques bien envoyées sont nombreuses dans la maisonnée.

Il a peut-être fallu patienter longtemps avant de retrouver cette famille, mais l'attente en valait amplement le coup.

* * * 1/2

Incredibles 2 (V.F.: Les Incroyable 2). Film d'animation de Brad Bird. Avec les voix de Holly Hunter, Craig T. Nelson, Samuel L. Jackson. 1 h 58.

Consultez l'horaire du film

Image fournie par Pixar/Disney

Incredibles 2