L'histoire: Lorsque trois parents découvrent que leurs adolescentes, amies depuis l'enfance, ont conclu un pacte pour perdre leur virginité à leur bal de fin d'études, ils feront tout pour les en empêcher, au risque de gâcher la plus grande soirée de leur vie.

Publié le 6 avr. 2018
Chantal Guy LA PRESSE

Derrière les blagues scatologiques, la vulgarité et le côté parfois très niaiseux de Blockers, on constate que le monde a évolué depuis Porky's et American Pie. Et c'est réjouissant. Parce que Blockers est aussi une comédie qui aborde la diversité, le consentement sexuel, l'homosexualité et le féminisme.

Les messages ne sont pas toujours très subtils, mais ils n'entament en rien le côté hilarant de cette histoire de parents en pleine régression émotive lorsqu'ils apprennent, en décodant les émojis des textos de leurs filles, qu'elles ont décidé de «passer à l'acte» le soir de leur bal de fin d'études.

Perdre sa virginité est l'un des grands thèmes des comédies américaines pour adolescents, mais cette fois, ce sont des filles qui en parlent, et sans gants blancs. Elles sont tout sauf nunuches, plutôt brillantes, dégourdies et en pleine possession de leurs moyens.

Mais les vraies vedettes du film sont leurs parents. Lisa (Leslie Mann), mère célibataire dépendante affective, Mitchell (John Cena), un gros sensible, et Hunter (Ike Barinholtz), récemment divorcé, qui, sous ses dehors d'ado attardé, s'avère le plus mature des trois.

Oui, ils sont conscients qu'on est en 2018 et dans un monde 2.0, mais lorsqu'il s'agit de la chair de leur chair, ils demeurent, comme bien des parents, au degré zéro de l'instinct parental protecteur. Et qu'est-ce qu'on rit face à leurs déboires (particulièrement ceux de John Cena qui se dévoue dans les scènes humiliantes).

L'originalité de cette comédie tient probablement au fait qu'elle a été réalisée par une femme, la scénariste Kay Cannon (Pitch Perfect) qui est appuyée dans sa première réalisation par les producteurs Seth Rogen, Evan Goldberg et James Weaver, en voie de devenir les nouveaux rois de la comédie américaine. Ce sera assurément un succès, qui rejoindra autant les adultes que les ados.

* * * 1/2

Blockers (V.F.: Bloqueurs). Comédie de Kay Cannon. Avec John Cena, Leslie Mann, Ike Barinholtz. 1 h 42.

Consultez l'horaire du film

PHOTO FOURNIE PAR UNIVERSAL

Blockers