Source ID:f849bcec-6ee9-47c7-b035-413643ab0f30; App Source:alfamedia

24 Davids: 24 morceaux d'espoir ***1/2

Josée Lapointe

L'histoire: Vingt-quatre hommes prénommés David, qui vivent en Amérique, en Europe ou en Afrique. Une documentariste qui va à leur rencontre et qui les fait parler de ce qui les anime, dressant ainsi un portrait du monde dans lequel on vit.

On a qualifié 24 Davids de road-movie de la pensée, et cette expression est très juste. En deux heures bien remplies, la cinéaste québécoise Céline Baril nous fait faire un formidable voyage chez les humains, tout en posant des questions philosophiques et scientifiques sur le siècle en marche.

Il y a le militant américain David Bollier, qui défend le bien commun. Un entrepreneur qui récupère l'eau de pluie pour alimenter les bidonvilles mexicains. Un DJ colombien qui fait danser les jeunes dans les rues de Bogotá. Un astrophysicien québécois, un recycleur africain, un Britannique qui adore les oiseaux. Avec comme seul fil conducteur le prénom David, et malgré leurs différences, ils forment un magnifique écosystème d'humains qui donne confiance en l'avenir.

On est loin ici du ton légèrement moralisateur du documentaire Demain, qui ratissait beaucoup trop large. Céline Baril fait plutôt un état des lieux lucide, sans jugement et sans complaisance.

Filmé avec beaucoup d'humanité, captant parfois, à travers une entrevue, des moments de vie inattendus, 24 Davids présente en fait 24 morceaux d'espoir. Et fait la preuve que les humains, même choisis au hasard à partir d'une prémisse arbitraire, ont du bon à donner et des idées originales pour y arriver.

Ce n'est pas anodin, cependant, que le film se termine avec ce jeune Africain installé dans un camp à Calais - aujourd'hui démantelé  -, en attendant de traverser en Grande-Bretagne. Céline Baril ne se met pas la tête dans le sable: le monde d'aujourd'hui, c'est aussi ce drame humain qui se joue tous les jours sous nos yeux. 

Une note d'émotion qui vient terminer ce film quand même très dense, mais qui, entre la science, la philosophie et le travail de terrain, réussit grâce à un montage fluide et soigné à rester toujours limpide. Et, surtout, qui respecte autant la sincérité de ses protagonistes que l'intelligence des spectateurs.

* * * 1/2

24 Davids. Documentaire de Céline Baril. 2 h 13.

> Consultez l'horaire du film




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer