L'histoire: L'histoire de P.T. Barnum. À la fin du XIXe siècle, cet homme est parti de rien pour devenir l'un des piliers du monde du showbiz en inventant une forme de spectacle qui a fait sensation partout dans le monde.

Publié le 22 déc. 2017
Marc-André Lussier LA PRESSE

Ce film de Michael Gracey, qui signe ici un premier long métrage, relève davantage de la comédie musicale que du véritable film biographique. La vie de Phineas Taylor Barnum, qui a inventé une nouvelle forme de spectacle en alliant le cirque et le freak show, sert essentiellement de prétexte à de grands numéros de production, fort bien exécutés au demeurant.

Le décalage entre l'époque décrite et les styles musicaux - à la manière de Moulin Rouge - ne dérange pas trop dans l'ensemble, bien que certains choix se révèlent plus surprenants quand ils interviennent directement dans le récit. On retiendra notamment cette grande chanteuse d'opéra (Rebecca Ferguson) - présentée comme telle - qui se met à chanter avec une voix de... chanteuse pop!

Autrement, le récit est tracé à gros traits, et les bons sentiments liés à cette fable sur l'intolérance dont sont victimes ceux qui n'entrent pas dans les codes «normaux» de la société paraissent un peu appuyés. Cela dit, Hugh Jackman fait flèche de tout bois dans le rôle de Barnum, tout comme ses partenaires, notamment Zac Efron dans le rôle de l'associé.

* * *

The Greatest Showman (V.F.: Le maître de la scène). Comédie musicale de Michael Gracey. Avec Hugh Jackman, Michelle Williams, Zac Efron. 1 h 45.

Consultez l'horaire du film

image fournie par 20th Century Fox