L'histoire: Fatah est un paysan algérien qui n'a d'yeux que pour sa vache Jacqueline. Alors qu'il rêve depuis de nombreuses années de participer avec elle au Salon de l'agriculture de Paris, il reçoit à sa grande surprise la précieuse invitation. Lui qui n'a jamais quitté sa campagne, il prend le bateau en direction de Marseille pour traverser toute la France à pied, avec sa vache.

Stéphanie Vallet LA PRESSE

On s'imaginait déjà une longue et pénible comédie française dégoulinante de clichés, un long déjà-vu un brin «malaisant» caricaturant le petit paysan algérien qui traverse une France pas toujours très accueillante.

Pas du tout: La vache est un film qui fait du bien! On en ressort le coeur un peu plus léger, attendri par le personnage de Fatah, ce Candide des temps modernes plongé dans une fable humaniste.

La caméra du réalisateur Mohamed Hamidi (Né quelque part) dépeint à travers son road movie une France idéalisée aux mille et un somptueux paysages, sans racisme ni sympathisant du Front national, sans pour autant tomber dans la mièvrerie.

Même si on apprécie le jeu de Lambert Wilson, interprète d'un sympathique bourgeois gentleman-farmer qui prend Fatah sous son aile, et de Jamel Debbouzze, l'antipathique cousin parti refaire sa vie en France, toute la magie de La vache réside dans la relation entre l'attachant Fatah et sa belle Jacqueline. 

Quelle révélation que ce Fatsah Bouyahmed au grand écran!

* * * 1/2

La vache. Comédie de Mohamed Hamidi. Avec Fatsah Bouyahmed, Lambert Wilson, Jamel Debbouze. 1h33.

Consultez l'horaire du film

IMAGE PAR FOURNIE LES FILMS SÉVILLE

La vache