Anabelle Nicoud LA PRESSE

Que se passe-t-il une fois l’accusé condamné et mis au frais pour un, 10, 15 ou 20 ans? La réalisatrice Catherine Proulx rencontre, dans l’intimité de leur vie carcérale, six détenus. Six hommes qui parlent tous avec honnêteté de leurs crimes, mais aussi de leur vie, seuls, coupés de leurs proches, de leur milieu et souvent coupés du monde avant de pouvoir espérer ressortir.

Un trou dans le temps déboulonne quelques mythes ou clichés – dont la fameuse solidarité entre détenus – et amène le spectateur dans la vie de ces hommes hors du monde. La réalisatrice ne cherche pas à minimiser les charges qui ont pesé contre eux, mais amène plutôt à s’interroger sur cette double peine et sur l’impossible vie pendant et, souvent, après la prison.

Le film est présenté avec le court-métrage tout à fait remarquable de Mélanie Gagné et Guillaume Lévesque, Avant l’hiver. Les deux jeunes réalisateurs ont demandé à des personnes de grand âge de parler de leur vie, avant l’inévitable hiver. Un film très fin qui rend un bel hommage aux plus âgés d’entre nous.