Publié le 13 juin 2009
Normand Provencher LE SOLEIL

Avec son thème de l'indéfectible amitié au masculin, la comédie Lendemain de veille (v.f. de The Hangover) n'est pas sans faire penser aux Invincibles. Sauf que le film de Todd Philips n'offre en rien l'humour décapant de la télé- série québécoise. Pas plus que des personnages qui permettent de compatir un tant soit peu à leurs malheurs.

Trois amis, donc, qui décident d'aller célébrer l'enterrement de vie de garçon d'un quatrième, à Las Vegas, la ville de tous les péchés. Il y a le marié (Justin Bartha), un bon gars plutôt fade; un dentiste marié à une Lyne-la-pas-fine (Ed Helms); un «adulescent» qui se croit encore au cégep (Bradley Cooper); et un lourdaud barbu assez weird (Zach Galifianakis).

 

Quelle ne sera pas la surprise du trio, un bon matin, de se réveiller sans le premier, dans une luxueuse suite complètement sens dessus dessous. Personne ne garde le moindre souvenir de ce qui a pu se passer la nuit précédente.

Autour d'eux, une poule qui se promène en liberté, un tigre couché dans la salle de bains, et un bébé enfermé dans le placard, mais aucune trace du futur marié... L'essentiel du film - et c'est sa seule originalité - consiste à tenter de recoller avec les trois zigotos les morceaux de ce casse-tête, à partir de ces indices pour le moins déconcertants. Ils doivent faire vite, car leur ami manquant doit parader devant l'autel dans moins de 24 heures.

 

Certains gags déplacés

 

Le reste de l'histoire donne dans la facilité et des mises en situation qui ne font pas rire un seul instant. Sur sa route, le trio croisera quelques personnages qui leur permettront de jeter un peu de lumière sur cet épisode nébuleux (et gênant) de leur vie : une escorte (Heather Graham), le chef efféminé d'un gang chinois, et l'ex-boxeur Mike Tyson, qui ne cache pas un faible pour le solo de batterie de In the Air Tonight, de Phil Collins.

 

Même si Lendemain de veille met la pédale douce sur l'humour vulgaire à la Judd Apatow, on ne peut s'empêcher de trouver complètement déplacés certains gags, dont l'utilisation d'un bébé pour le bénéfice d'une blague à connotation sexuelle. Gênant.

 

Pas grand-chose à retenir de ce film, sinon que la comédie américaine, d'une fois à l'autre, s'enlise dans une médiocrité sans nom.

-------------------------------------------

Genre : comédie

Réalisateur : Todd Philips

Acteurs : Bradley Cooper, Zach Galifianakis, Ed Helms, Justin Bartha, Heather Graham, Ken Jeong, Mike Epps et Mike Tyson

Salles : Cinéplex Sainte-Foy (v.f. et v.o.a.), Cinéplex Beauport, Place Charest, Des Chutes, Lido et ciné-parc Saint-Nicolas

Classement : 13 ans (langage vulgaire)

Durée : 1h40

On aime : découvrir à rebours les dessous de l'imbroglio

On n'aime pas : tout le reste, surtout la pauvreté des gags