Publié le 31 mai 2012
André Duchesne LA PRESSE

Le réalisateur québécois Sylvain Archambault s'apprête à rencontrer l'actrice américaine Glenn Close dans l'espoir de la convaincre de jouer dans son projet de film intitulé Marita.

«Je dois me rendre à sa maison de Scarborough dans le Maine pour lui parler du projet, a indiqué M. Archambault hier en marge de la présentation du prix Guichet d'Or. Nous souhaitons que Mme Close interprète la mère de Marita qui sera interprétée par Laurence Leboeuf. Nous avons pu la contacter via une agence de casting de Londres. Mme Close a lu le scénario et l'a aimé. Elle a aussi vu mon film Piché entre ciel et terre et elle souhaite me rencontrer.»

Marita raconte la vie de Marita Lorenz, qui fut la maîtresse de Fidel Castro au début de la révolution cubaine. Elle vit encore aujourd'hui aux États-Unis.

Le film est scénarisé par Doug Taylor (Splice) et la production est confiée à Locomotion. Or, un nouveau joueur s'est récemment ajouté au projet, soit Caramel Films. Comme on le sait, l'entreprise d'André Rouleau a le vent dans les voiles depuis la sortie de Starbuck. C'est d'ailleurs ce film qui a remporté le prix Guichet d'Or pour Starbuck. Questionné hier sur le projet Marita, M. Rouleau n'a pas voulu commenter. Mais son sourire en disait long sur sa connaissance du dossier.

Un gros nom

Quant à Sylvain Archambault, il se dit plus qu'honoré de faire la rencontre de Glenn Close. «C'est une légende, dit-il. Elle a été en nomination six fois pour les Oscars. Comme Meryl Streep et Susan Sarandon (qui avait été pressentie dans le passé pour jouer le rôle), Glenn Close ne joue pas. Elle devient tout simplement son personnage. Je crois que si son nom s'ajoute au projet, cela va aider à la recherche de financement.»

Le cinéaste québécois espère tourner ce film au printemps 2013 dans le but qu'il sorte en novembre prochain, à temps pour le 50e anniversaire de la mort de John Kennedy. Après l'assassinat du président américain, Mme Lorenz avait affirmé avoir été mêlée à un complot relatif à cet événement. Elle avait même témoigné devant une commission de la Chambre des représentants américains qui avaient estimé ses affirmations non crédibles.

Sylvain Archambault a aussi un projet de film sur la vie des membres de la famille Hilton. Hier, il nous a confié que le long métrage serait aussi produit par Caramel Films, ce que n'a pas nié André Rouleau. Le réalisateur de French Kiss espère aussi tourner une comédie intitulée Alice et Babette mettant en vedette Diane Lavallée et France Castel.