Porté par une critique généralement favorable (à quelques exceptions près), le plus récent film de Denys Arcand a attiré 72  000 spectateurs dans les salles françaises lors de sa première semaine d'exploitation.

MARC-ANDRÉ LUSSIER LA PRESSE

Il s'est ainsi classé au 5e rang des primeurs ayant pris l'affiche là-bas le 20 février, parmi lesquelles Grâce à Dieu, de François Ozon, et Le chant du loup, un film mettant en vedette Omar Sy, et The Lego Movie

«Nous sommes très satisfaits de ce résultat, a déclaré à La Presse Sarah Chazelle, codirectrice de la société de distribution Jour2fête. D'autant qu'il fait un temps radieux ces jours-ci en France. Cela nous inquiétait un peu!»

Sorti la semaine dernière sur un circuit de 129 écrans,  La chute de l'empire américain sera dès aujourd'hui présenté sur pas moins de 160 écrans dans l'Hexagone.

C'est dire qu'avec Xavier Dolan, Denys Arcand reste sans contredit le cinéaste québécois le plus apprécié chez nos cousins, même si La chute de l'empire américain est le premier film à avoir droit à une sortie en salles depuis L'âge des ténèbres.

Rappelons que Le déclin de l'empire américain avait marqué les esprits en 1986. En 2004, Les invasions barbares, en plus d'avoir obtenu les prix du meilleur scénario et de la meilleure actrice au Festival de Cannes l'année précédente, avait raflé les trois prix les plus prestigieux à la cérémonie des Césars: meilleur film (français!), meilleure réalisation et meilleur scénario.