Source ID:666f5dabf9633686aebfc4b14e7dea89; App Source:StoryBuilder

La course des tuques: six scènes commentées

Le duel... (Photo fournie par Les Films Séville)

Agrandir

Le duel

Photo fournie par Les Films Séville

Avec La course des tuques, le réalisateur Benoit Godbout signe son premier long métrage. Nous lui avons demandé de commenter six scènes du film.

Le duel

«Charlie et Sophie sont les pilotes des luges construites par Zac et François. C'est par cette scène qu'on introduit d'ailleurs ces deux nouveaux personnages que sont Zac et Charlie. Pour François les lunettes, Zac devient la personne à battre. Charlie est sa cousine qui affrontera Sophie. Cette scène met aussi en valeur la chanson très girl power de Lulu Hughes et Kim Richardson.»

Le nouveau chien

«Pierre [Sébastien Reding] trouve dans la grange ce petit chien abandonné ou perdu dont on ne connaîtra le nom qu'à la fin de l'histoire. Pierre passe une partie du film à chercher son propriétaire, mais il s'attache au chien et espère ne pas avoir à le redonner. Ça devient un enjeu très émotif pour lui. Ce petit chiot inspiré d'un bouledogue français et très énervé a la fâcheuse habitude d'éternuer sans arrêt.»

Une des courses

«Il y a beaucoup d'action dans cette scène où l'on aperçoit Lucie au premier plan. Elle se démarque avec son style casse-cou. C'est une des grosses scènes d'action du film. Le but est de parler de la joie, du fun, du plaisir de glisser. Et aussi de dire qu'il n'est pas nécessaire d'acheter la plus grosse luge pour avoir du plaisir.»

Le nouveau chien... (Photo fournie par Les Films Séville) - image 2.0

Agrandir

Le nouveau chien

Photo fournie par Les Films Séville

Comme une piste de Hot Wheels

«François conçoit deux pistes dans le film, dont celle-ci [NDLR: où tous les personnages sont réunis] qui est la piste ultime! Elle peut être associée aux Hot Wheels. C'est pour faire rêver les enfants. On aperçoit ici la boucle de la piste, mais celle-ci comprend aussi des catapultes, ascenseurs et un paquet d'affaires pas possibles que François a inventées. Ça témoigne de son génie.»

Proche des Goonies

«Cette photo est celle d'une scène qui se rapproche beaucoup de l'esprit du film The Goonies. Dans celle-ci, François, obsédé par sa défaite, décide d'aller espionner chez Zac. Il entraîne un paquet d'amis avec lui. La scène est très comique et chaque personnage qui suit François connaît son moment.»

La rivalité

«L'essence du film, qui est la rivalité, s'exprime à travers cette photo. C'est la première fois que François [à droite] rencontre un rival à sa hauteur sur le plan créatif, soit Zac [à gauche]. Chacun s'y prend de façon différente pour exprimer son génie. François est un gars de recyclage, un patenteux. Zac est perfectionniste, obsessionnel-compulsif, et ses parents, sans être à ses côtés, lui fournissent les moyens de construire ses luges.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer