Année difficile pour le cinéma québécois

Avec des recettes de  2 762 695 $, Les... (PHOTO FOURNIE PAR LES FILMS SÉVILLE)

Agrandir

Avec des recettes de  2 762 695 $, Les 3 p'tits cochons 2 a été le film québécois le plus populaire cette année.

PHOTO FOURNIE PAR LES FILMS SÉVILLE

Comme tout le monde s'y attendait, l'année 2016 en a été une de misère pour le cinéma québécois. Les données finales publiées hier par la firme Cinéac indiquent que les revenus bruts du cinéma québécois ont été de 8 836 934 $, comparativement à 13 032 017 $ en 2015.

En termes de parts de marché, ce n'est guère mieux. Le cinéma québécois prend 5,1 % des parts de l'ensemble des revenus bruts en salle, alors que ce taux était de 7,2 % en 2015.

Depuis l'an 2000, seules deux années (2000 avec 4,5 % et 2012 avec 4,8 %) ont connu pire. Le cinéma américain prend quant à lui 88,4 % des parts, contre 79 % en 2015.

Par ailleurs, le box-office global de 2016 dans les cinémas québécois affiche des revenus bruts de 173 780 926 $, une baisse de 4,9 % par rapport aux revenus de 2015.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer