Le cinéma québécois sera à nouveau un des éléments clés de la 29e édition du Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) qui a lieu du 12 au 20 novembre à Moncton et Dieppe.

André Duchesne LA PRESSE

Ainsi, les sept oeuvres inscrites dans la section compétitive du meilleur film de fiction canadien sont toutes du Québec.

Il s'agit d'Endorphine (André Turpin), Le coeur de madame Sabali (Ryan McKenna), Le garagiste (Renée Beaulieu), Le rang du lion (Stéphan Beaudoin), Les démons (Philippe Lesage), Les êtres chers (Anne Émond) et Ville-Marie (Guy Édoin).

Plusieurs autres oeuvres québécoises sont inscrites dans les sections documentaires et courts métrages. À noter aussi que le jury des longs métrages compte dans ses rangs Olivier Bilodeau, cofondateur du Festival de cinéma de la ville de Québec, et le cinéaste Simon Beaulieu.

Les réalisateurs Guy Édoin et Maxence Bradley siègent de leur côté au jury des courts métrages.