Le long métrage Deux temps, trois mouvements, dont le tournage avait eu lieu à Québec en juin 2012, sera lancé dans la Vieille Capitale dans quelques jours à l'occasion du Festival de cinéma de la Ville de Québec (FCVQ), a appris La Presse.

André Duchesne LA PRESSE

L'annonce en sera faite à 11h ce matin en conférence de presse au cours de laquelle sera annoncée la programmation du festival. On sait déjà que celui-ci s'ouvrira le 18 septembre avec la projection de Mommy de Xavier Dolan.

Deux temps, trois mouvements est une coproduction France/Québec réalisée par Christophe Cousin mettant en vedette Aure Atika, Anne-Marie Cadieux, Zacharie Chasseriaud, Philomène Bilodeau, Hughes Frenette, Léo Caron et Antoine L'Écuyer.

On y suit l'histoire de Victor, un adolescent récemment établi à Québec avec sa mère, Adèle. Un jour où il est renvoyé de son cours, Victor grimpe sur le toit de son école et est témoin du suicide de François, un autre élève. Ébranlé par cet événement, il mènera sa propre enquête afin d'essayer de comprendre ce qui a motivé le geste de son camarade.

«À travers cette quête, Victor découvre Québec, ses premiers émois sexuels, etc. Il trouve ses repères dans la ville. Pour lui, cet événement devient un accélérateur de vieillissement», disait M. Cousin en entrevue à La Presse en mars 2012.

M. Cousin a également signé le scénario avec le Québécois Sébastien Rose (Avant que mon coeur bascule).

Deux temps, trois mouvements est produit par les maisons Amérique Film (Montréal), Parallaxes (Québec) et Liaisons Cinématographiques (France). Le long métrage sera ensuite distribué au Québec par par Axia Films.