Après Bestiaire en 2012, le cinéaste québécois Denis Côté retourne au festival Cinéma du Réel du Centre Pompidou de Paris pour y présenter son dernier film intitulé Que ta joie demeure.

Publié le 20 mars 2014
André Duchesne LA PRESSE

L'oeuvre sera d'ailleurs projetée en ouverture de la compétition officielle du festival dont la 36e édition s'amorce aujourd'hui dans la Ville-Lumière.

Se qualifiant de festival international de films ethnographiques et sociologiques, Cinéma du réel rassemble des dizaines de films documentaires en provenance des quatre coins de la planète.

À propos du film de M. Côté, les programmateurs écrivent: «Mêlant documentaire et fiction, Denis Côté interroge le rapport de l'ouvrier à sa machine, de l'homme au travail mais aussi à la lumière, à la matière et au son. Ce film-essai aussi envoûtant qu'énigmatique aborde «le» sujet privilégié du cinéma documentaire: le travail manuel, la satisfaction ou l'aliénation des gestes répétés et de l'interaction avec la machine.»

Rappelons que le film a amorcé sa carrière en février dernier au Festival de Berlin. Que ta joie demeure arrivera sur les écrans québécois le 4 avril prochain.

Le festival Cinéma du réel se poursuit jusqu'au 30 mars.