Léa Seydoux mise en nomination aux Bafta

Will Poulter, Léa Seydoux et George MacKay, trois des... (Photo: AP)

Agrandir

Will Poulter, Léa Seydoux et George MacKay, trois des cinq acteurs mis en nomination au titre de star montante des Bafta.

Photo: AP

Agence France-Presse
Londres

L'actrice française Léa Seydoux, Palme d'or à Cannes pour son interprétation dans La vie d'Adèle d'Abdellatif Kéchiche, est l'une des cinq acteurs mis en nomination au titre de star montante des Bafta, a indiqué lundi l'organisation des récompenses britanniques du cinéma.

L'actrice de 28 ans, héritière d'une des familles régnantes du cinéma français, a été mise en nomination lundi aux côtés de la Kenyane Lupita Nyong'o, 30 ans, qui fait figure de favorite pour l'Oscar du meilleur second rôle et a également été mise en nomination aux 71es Golden Globes, dans la catégorie meilleur second rôle féminin, pour son interprétation dans le drame historique 12 Years A Slave.

Les trois autres nommés sont l'acteur américain Dane DeHaan, 27 ans, qui a notamment joué dans Lawless de John Hillcoat et The Place Beyond the Pines de Derek Cianfrance, l'acteur britannique George MacKay, 21 ans (The Boys Are Back et la comédie musicale Sunshine on Leith) et Will Poulter, 20 ans, vu dernièrement dans We're the Miller de Rawson Marshall Thurber.

Le vainqueur de cette récompense, décernée d'après un vote du public, sera annoncé le 16 février lors de la cérémonie des Bafta.

Les nominations aux Bafta pour les autres catégories (meilleur film, meilleur réalisateur, acteur, actrice..) seront annoncées mercredi.

La sélection de ces cinq nommés a été établie par un jury composé notamment de l'actrice Gemma Arteton et de producteurs et critiques de films.

L'actrice britannique Juno Temple avait remporté ce titre en 2013. Tahar Rahim était le dernier acteur français à avoir été mis en nomination en 2010.

Palme d'or du Festival de Cannes, La vie d'Adèle raconte la rencontre et l'éveil au désir de deux adolescentes (Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux).

Le film, mis en nomination aux Golden Globes dans la catégorie meilleur film étranger, a également remporté le prix Louis-Delluc 2013, qui récompense le meilleur film français de l'année.

Il avait fait couler beaucoup d'encre après les critiques des deux actrices principales, Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, sur le tournage qu'elles ont qualifié d'«horrible», fustigeant la direction d'acteur du cinéaste franco-tunisien. Adèle Exarchopoulos était ensuite revenue en partie sur ses critiques et Abdellatif Kechiche avait ensuite réglé ses comptes, par médias interposés.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer