(Los Angeles) Les Oscars auront trois maîtresses de cérémonie le 27 mars : les actrices Regina Hall, Amy Schumer et Wanda Sykes, ont annoncé mardi les organisateurs, qui s’évertuent à ramener les téléspectateurs devant cette grand-messe du cinéma à l’audience en baisse.

Publié le 15 février
Agence France-Presse

Ce sera la première fois depuis 2018 que les Oscars auront un animateur, et la première fois depuis 1987 qu’ils en auront trois.

Le fait que trois femmes soient chargées de présenter le prestigieux rendez-vous annuel de l’industrie américaine du cinéma est lui une première dans l’histoire des Oscars.

La cérémonie « de cette année vise à unir les cinéphiles. C’est pourquoi nous avons aligné trois des femmes les plus dynamiques et les plus hilarantes, au style comique très différent », a déclaré le producteur du spectacle, Will Packer, dans un communiqué.

« Nous voulons que les gens se préparent à passer un bon moment. Ça fait longtemps », ont pour leur part dit les trois actrices, citées dans le même communiqué de l’Académie des arts et sciences du cinéma.

L’humoriste Jimmy Kimmel est le dernier à avoir présenté les Oscars, en 2018.

La cérémonie sera retransmise sur la chaîne ABC et réintégrera cette année Hollywood et son traditionnel Dolby Theatre.

L’an dernier, la pandémie de COVID-19 avait contraint l’Académie à tenir la soirée de gala dans la grande gare ferroviaire du centre de Los Angeles, avec une envergure réduite, conformément aux règles sanitaires.

La retransmission télévisée, sans maître de cérémonie, avait rassemblé une dizaine de millions de spectateurs, une baisse de 56 % par rapport à 2020 qui avait déjà enregistré une audience historiquement basse.

Lundi, les Oscars ont annoncé la création d’un prix du public qui célébrera le mois prochain le film le plus populaire de la saison et qui sera désigné via un vote organisé sur Twitter, une décision vraisemblablement destinée à attirer un nouveau public de fidèles.