Le long métrage Kuessipan de la Québécoise Myriam Verreault a connu une très bonne première semaine en France, de sorte que le nombre de salles accueillant le film va augmenter pour sa deuxième semaine à l’affiche.

André Duchesne
André Duchesne La Presse

Pour sa première semaine, le film a fait 9690 entrées dans 70 salles. « C’est de loin le meilleur démarrage de la semaine pour un film indépendant », nous indique, par courriel, le distributeur Alchimistes Films.

Pour la deuxième semaine de présentation, du 14 au 21 juillet, on avait d’abord fait passer le nombre de salles à 90 avant d’en ajouter 17 autres pour un total de 117. Le film peut être vu dans tous les coins de l’Hexagone, de Paris à Marseille, de Lyon à Amiens, en passant par Reims, Strasbourg, Bayonne, Bordeaux et autres.

Le chiffre de 9690 peut avoir l’air petit, mais le contexte est difficile, soutient le distributeur. « Le bouche-à-oreille est excellent et nous aurons de plus en plus de salles tout au long de l’été », assure-t-on.

Le site spécialisé AlloCiné rapporte par ailleurs un excellent accueil du côté des médias. Sur 10 critiques presse, trois donnent cinq étoiles (sur 5), 5 donnent quatre étoiles et deux en donnent trois.

Consultez les critiques sur AlloCiné

« Poésie des images, délicatesse du style : Myriam Verreault, la réalisatrice, a un passé de documentariste et capte avec finesse les flux sous-jacents de sentiments, la mélancolie, la quête d’identité, les rites de passage. Son film est une ode à une culture menacée, mais aussi une belle leçon d’amitié », indique par exemple Le Nouvel Observateur.

Myriam Verreault était en joie face à ces résultats et n’a pas manqué de le souligner sur sa page Facebook. « Je salue nos fabuleuses actrices et acteurs, les Français kiffent sur vous ! », écrit-elle.

Adaptation du roman de Naomi Fontaine, Kuessipan fait le récit de deux adolescentes (incarnées par Sharon Fontaine-Ishpatao et Yamie Grégoire) de la communauté Uashat Mak Mani-Utenam. À l’aube de leur vie adulte, elles constatent que leur amitié est remise en question par des choix de vie différents.