(Paris) Avec Julie (en 12 chapitres), le Norvégien Joachim Trier a enchanté nombre de festivaliers de Cannes, en brossant le portrait subtil d’une jeune femme d’aujourd’hui, joué par une actrice jusqu’ici très peu vue au cinéma.

Agence France-Presse

« Une vedette est née » a tranché le critique du Guardian Peter Bradshaw, qui lui a attribué cinq étoiles.

Pour la première fois dans un premier rôle de cinéma, l’actrice Renate Reinsve, 33 ans, joue Julie à travers divers passages de son existence, d’abord étudiante puis professionnelle, familiale et amoureuse.

Le désir, la fidélité, la maternité, la relation aux parents, les différences générationnelles… toutes les questions qui agitent Julie sont aussi explorées à l’aune des grands sujets contemporains : place des femmes dans la société, écologie, invasion numérique.

Variety prédit que le film, le cinquième du réalisateur de 47 ans, va devenir un « repère » pour les milléniaux, et le Daily Telegraph le juge « merveilleux ».

Télérama, qui a également vu en Julie « une sorte de symbole papillonnant et vulnérable de la jeunesse contemporaine », salue la « sagacité du trait, (la) profondeur littéraire des dialogues, (la) fluidité de la mise en scène ».

« Il y a énormément d’elle-même dans le personnage. Elle a eu un gros, gros impact sur ce film » a rapporté à l’AFP Joachim Trier à propos de l’actrice Renate Reinsve, qui a pris avec sa prestation un sérieux billet pour un prix d’interprétation.

« Je l’ai écrit spécifiquement pour elle », a encore dit le réalisateur, qui aussi profité de son don pour l’improvisation. « Je pouvais monter quatre ou cinq différentes versions de n’importe quelle scène dans ce film ».

Renate Reinsve raconte de son côté « être passée par le même » labyrinthe de doutes, d’indécision puis, progressivement, de sagesse, que son personnage.

En tant que femme « ayant grandi avant #metoo, vous vous fabriquez en fonction des opinions et de la présence des hommes », a ajouté Renate Reinsve à l’AFP. Son personnage aussi « trouve son identité dans les yeux des autres. Lorsque vous vous en libérez, vous devenez vous-même et plus fort ».