Le film autrichien Oskar & Lily, du réalisateur Arash T. Riahi, s’est imposé au Festival international du film pour enfants de Montréal en décrochant à la fois le Grand prix de Montréal décerné par le jury enfants et le Prix INIS, décerné au long métrage s’étant le plus illustré sur le plan de l’innovation et de l’originalité.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

Les jeunes Alice Poblete, Chloé Chéné, Dalisaï Costa, Amélie-Rose Vergara-Lopez et Diego Coutu-Garzon ont ainsi couronné le film autrichien pour son approche humaniste, l’excellent jeu des acteurs, son scénario surprenant et pour les émotions qu’il leur a procuré.

C’est par ailleurs grâce à l’intensité et les émotions ainsi que pour la juste démonstration de la dure réalité des immigrants que le film qui retrace l’enfance réfugiée du réalisateur a été choisi comme récipiendaire du Prix INIS.

Les autres principaux gagnants du 24e FIFEM choisis par le jury enfants sont Madison, de l’Allemand Kim Stobl (mention spéciale du jury enfants) et Migrants, des Français Hugo Caby, Antoine Dupriez, Aubin Kubiak, Lucas Lermytte et Zoé Devise (meilleur court métrage).

Le court métrage Migrants a aussi reçu la palme auprès du jury professionnel présidé par Jessica Barker, qui a par ailleurs remis le Grand prix de Montréal à la Mexicaine Ana Laura Calderòn pour son film Cœur de Mesquite.

Enfin, le Prix du public, accordé au film qui récolte le plus grand nombre de votes du public parmi tous les longs métrages, toutes sections confondues, a été attribué au film d’animation français Calamity, qui prendra bientôt l’affiche dans les cinémas à travers la province.