(Kronberg (Allemagne)) Quelques flocons de neige tombent sur Kronberg, petite ville huppée située à 15 km de Francfort en Allemagne, où la vedette américaine Kristen Stewart tourne actuellement le film Spencer où elle incarne Lady Diana.

Olivia Lévy Olivia Lévy
La Presse

L’intrigue du film réalisé par le Chilien Pablo Larraín (Jackie, Neruda) se déroule lors d’un séjour dans le domaine royal de Sandringham, en décembre 1991, au moment où le prince Charles et Lady Diana décident de divorcer.

Tous les médias allemands parlent du tournage. Le tabloïd Bild a même publié une photo volée de l’actrice américaine à la fenêtre du château, tandis que les médias locaux de la région ont titré « Hollywood à Kronberg ! ».

L’excitation est à son comble ici, car en pleine pandémie, Kronberg, ville paisible de 18 000 habitants, attire l’attention du monde entier alors que l’Allemagne est en confinement et que tout est fermé. « Hollywood est ici chez nous ! Kristen Stewart est là, tout le monde est au courant. Je ne l’ai pas vue, mais peut-être viendra-t-elle se promener et goûter un de mes gâteaux faits maison », espère Monika Ceglarz, propriétaire de la chic pâtisserie Monis Macarons & Tartes, située au cœur de la vieille ville piétonne de Kronberg.

Nous arrivons devant le château de Kronberg. Le tournage de Spencer est en cours, on croise des techniciens qui s’activent. Une trentaine de camions sont dans les stationnements, de nombreuses loges mobiles sont installées sur le domaine et on voit d’immenses grues où sont suspendus des panneaux lumineux qui servent d’éclairage.

Quelques curieux se sont massés devant l’impressionnant château, désormais surveillé jour et nuit par une équipe de sécurité.

PHOTO OLIVIA LÉVY, LA PRESSE

Lise Drocourt fait partie des fans de Kristen Stewart. Elle s’est rendue au château de Kronberg avec sa mère et sa meilleure amie.

J’adore Kristen Stewart, c’est mon idole, j’ai vu tous ses films depuis Twilight. 

Lise Drocourt, admiratrice française de 16 ans qui habite à Francfort

Elle est venue accompagnée de sa mère et de sa meilleure amie. « Quelle chance de pouvoir être là. J’espère la voir, car il y a des gens qui l’ont aperçue par la fenêtre » affirme la jeune Française, très renseignée sur les faits et gestes de la vedette américaine.

Quatre Allemandes qui habitent dans un village voisin sont venues voir par curiosité ce qui se passait. Elles confient qu’elles viennent souvent se promener dans les jardins du domaine, elles ont même déjà pris le thé dans ce château converti en hôtel de luxe avec terrain de golf depuis 1954. « En tout cas, il fait gris comme au Royaume-Uni ici ! C’est parfait pour le film », lancent-elles en riant.

« Vous savez que ce château a un lien historique avec la famille royale britannique ? C’est ça qui est le plus incroyable », dit l’une d’entre elles.

En effet, ce château néogothique, inspiré du style Tudor, est rempli d’histoire. C’est l’ancienne demeure de Victoria l’impératrice Friedrich, reine de Prusse, fille aînée de la reine Victoria d’Angleterre, qui a fait construire le palais Friedrichshof, en l’honneur de son défunt mari, l’empereur Frédéric (Friedrich) III. Sa construction s’est terminée en 1893. Sa fille, la princesse Marguerite, mariée à Frédéric-Charles de Hesse, en a hérité en 1901, puis a légué en 1922 le château à ses quatre fils. Aujourd’hui encore, la famille de Hesse est propriétaire de ce château-hôtel où l’ex-chancelier allemand Gerhard Schröder a célébré ses 70 ans en 2014.

Le château de Kronberg a été entièrement loué par la production. Les acteurs y sont aussi hébergés, le lieu est donc idéal, et il était de toute façon fermé pour cause de pandémie.

Une première photo a été dévoilée par la production le 27 janvier montrant Kristen Stewart, métamorphosée en Lady Diana. La ressemblance avec la princesse est troublante.

Spencer est une plongée dans l’univers émotionnel de Diana à un tournant de sa vie. Elle souhaite revenir à ce qu’elle est vraiment et ce que signifie pour elle son nom de famille : Spencer.

Kristen Stewart, dans un communiqué officiel de la production

La distribution du film compte aussi Timothy Spall (Mr. Turner), Sally Hawkins (The Shape of Water) et Sean Harris (Mission Impossible : Fallout).

La sortie du film est prévue pour la fin de l’automne 2021 alors que le 25e anniversaire de la mort de Lady Diana sera souligné en 2022.