Téléfilm Canada affirme qu’une enquête sur des allégations faites contre l’un de ses employés a « conclu qu’aucun harcèlement, discrimination ou inconduite n’avait eu lieu, conformément à la loi applicable ».

La Presse Canadienne

L’organisme fédéral a annoncé l’ouverture de l’enquête indépendante en juillet, lorsque des allégations ont commencé à surgir sur les réseaux sociaux concernant Dan Lyon, qui était le directeur régional des longs métrages de Téléfilm pour l’Ontario et le Nunavut. Téléfilm a confirmé à La Presse Canadienne que l’enquête concernait M. Lyon, qui n’est plus parmi ses employés depuis la fin de l’année 2020.

La société de la Couronne a aussi indiqué qu’elle avait « mis en place une procédure de traitement des plaintes améliorée et simplifiée et qu’elle avait ajusté les pratiques internes de l’équipe de financement de projets pour assurer une prise de décision plus équitable et transparente ».

Dans le cadre de ses fonctions, M. Lyon a approuvé le financement de projets dont le budget est inférieur à 2,5 millions. Il était chez Téléfilm depuis 15 ans.

Dan Lyon a dit à La Presse canadienne qu’il ne pouvait pas commenter l’enquête, mais il a précisé que son départ de Téléfilm était dû à une maladie dans sa famille, qui nécessite son attention pendant quelques mois.