Revenu la semaine dernière de la Berlinale avec une mention d’honneur dans la catégorie Generation 14Plus, le court métrage Goodbye Golovin, de Mathieu Grimard, a remporté mardi soir la Coupe du court 2020 du 16e gala Prends ça court !

André Duchesne André Duchesne
La Presse

La Coupe du court est l’ultime prix de cette soirée qui célèbre le meilleur du court métrage québécois et est présentée en collaboration avec les Rendez-vous Québec Cinéma. Le comédien Marc Beaupré assurait l’animation de ce rendez-vous très couru qui avait lieu à la Cinémathèque québécoise.

>>> La soirée en photos

Goodbye Golovin raconte l’histoire de Ian, jeune homme qui, à la suite de la mort de son père, projette de quitter l’Ukraine et de refaire sa vie. Une visite de dernière minute chez sa sœur remettra ses projets en question.

En plus de la Coupe du court, le film est reparti avec quatre autres prix ainsi que deux mentions du jury.

Il faut comprendre que, comme de coutume, le gala organisé par Danny Lennon était émaillé de nombreuses présentations de prix. La liste exhaustive comptait 52 prix et davantage de gagnants, car quelques prix comptaient plus d’un lauréat. À cela s’ajoutaient 15 mentions d’honneur distribuées par les 13 membres d’un jury entièrement féminin.

Ainsi, Landgraves, de Jean-François Leblanc, est reparti avec cinq prix, tandis que SDR, d’Alexa-Jeanne Dubé, a obtenu quatre prix et une mention. Je finirai en prison, d'Alexandre Dostie, a récolté trois prix et une mention.

Deux prix d’interprétation UdA « Martin Dubreuil » ont été remis à Martine Francke (Je finirai en prison) et à Florin Peltea (Juste toi et moi, de Sandrine Brodeur-Desrosiers).

Soulignons aussi que le film Clebs, d’Halima Ouardiri, gagnant de deux prix dont l’Ours de cristal du meilleur court métrage à Berlin, a obtenu deux récompenses.

Au total, 63 courts métrages étaient qualifiés pour ce gala et les gagnants se sont partagé des bourses de 251 500 $ en argent et en services.

Comme il n’y avait pas eu de gala Prends ça court ! l’an dernier, Danny Lennon a eu la délicatesse d’attribuer une autre Coupe du court, pour 2019. Celle-ci a été remise au film Brotherhood, de Meryam Joobeur, finaliste il y a quelques semaines à la soirée des Oscars dans la catégorie du meilleur court métrage de fiction.

PHOTO ÉVA-MAUDE TC, TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK D’ALEXA-JEANNE DUBÉ

Alexa-Jeanne Dubé, lauréate du prix du meilleur court de fiction pour SDR

Encore plus de récompenses pour le court

Les Rendez-vous Québec Cinéma n’étaient pas en reste, hier soir, et ont également remis quelques prix durant le gala Prends ça court ! pour des bourses totalisant 79 000 $. Ainsi, le prix du meilleur court de fiction est allé à SDR, d’Alexa-Jeanne Dubé, alors que celui du meilleur court documentaire a été attribué à Clebs, d’Halima Ouardiri. Physique de la tristesse, de Theodore Ushev, est reparti avec le prix du meilleur court d’animation. Enfin, Displacement, de Maxime Corbeil-Perron, remporte le prix de la meilleure œuvre d’art et d’expérimentation. Quelques partenaires ont également remis des prix, dont deux à Carol Nguyen pour No Crying at the Dinner Table.