Alanis Obomsawin a été invitée à faire partie du jury chargé de déterminer le lauréat du prix du meilleur documentaire de la Berlinale.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

En compagnie de la documentariste franco-américaine Marie Losier et du cinéaste allemand Gerd Kroske, celle dont l’œuvre compte maintenant 50 films aura la tâche d’évaluer les 21 documentaires que le festival présentera, toutes sections confondues, mais aucun documentaire québécois ou canadien n’a été sélectionné cette année. Remis depuis 2017, le Berlin Documentary Award est accompagné d’une bourse de 40 000 euros.

Par ailleurs, la direction de la Berlinale a aussi annoncé la composition du jury chargé de déterminer les films de la compétition officielle qui auront l’honneur de figurer au palmarès, avec, comme récompense suprême, l’Ours d’or. L’actrice franco-argentine Bérénice Bejo, la productrice allemande Bettina Brokemper, la cinéaste palestinienne Annemarie Jacir, le cinéaste américain Kenneth Lonergan, l’acteur italien Luca Marinelli et le cinéaste brésilien Kleber Mendonça Filho entoureront le président Jeremy Irons.

La 70e Berlinale sera lancée le 20 février avec la présentation, lors de la soirée d’ouverture, de My Salinger Year, de Philippe Falardeau. Elle se poursuivra jusqu’au 1er mars.