Après une pause d’un an décrétée par son organisateur Danny Lennon, insatisfait du manque de collaboration à son organisation, le gala Prends ça court !, qui récompense la crème du court métrage québécois, sera de retour cette année durant Les Rendez-vous Québec Cinéma, a appris La Presse.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Le comédien Marc Beaupré sera l’animateur de la 16e édition de cette soirée complètement folle qui aura lieu le 3 mars dans la salle principale de la Cinémathèque québécoise. Le groupe Les Shirley donnera une prestation musicale et le jury responsable de désigner les gagnants parmi 63 films admissibles sera composé de 13 femmes, indique M. Lennon en entrevue.

« Le gala revient parce que j’avais beaucoup de temps libre, blague ce dernier, un hyperactif qui se consacre corps et âme au court métrage québécois. C’est encore moi qui fais tout, mais c’est correct comme ça. Et l’industrie embarque à fond. »

Effectivement, au fil des ans, l’industrie du cinéma a été derrière le gala en offrant des prix en argent, mais surtout en services (équipements, postproduction, etc.) aux différents lauréats. Ce sera la même chose cette année.

J’ai une quarantaine de commanditaires et je vise à offrir 250 000 $ en prix.

Danny Lennon, organisateur du gala Prends ça court !

En fait, c’est en ce qui concerne les frais et la structure de l’organisation que M. Lennon avait des réserves. Il disait ne pas obtenir d’aide. Or, l’an dernier, la directrice générale de Québec Cinéma, Ségolène Roederer, affirmait que M. Lennon avait de la difficulté à déléguer. « Danny fait tout, tout seul, disait-elle. On a essayé de l’aider à structurer les choses afin de rendre sa tâche moins lourde, mais nous n’y sommes pas arrivés. »

Il semble que les deux entités, qui sont indépendantes l’une de l’autre, aient trouvé une façon commune de fonctionner. « On continue, dit M. Lennon, avare de détails. [Les Rendez-vous Québec Cinéma] sont devenus super proactifs. Je pense qu’ils ont réalisé que l’absence du gala était un gros manque. »

« Aider à la diffusion du court »

Récemment contacté par Danny Lennon pour être l’animateur de cette 16e soirée, le comédien et metteur en scène Marc Beaupré ne pouvait être plus heureux de se rapprocher ainsi du cinéma.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Le comédien et metteur en scène Marc Beaupré animera la 16e édition du gala.

« La télévision et le théâtre ont davantage été présents dans ma carrière, dit ce dernier, qui a eu des rôles dans Genèse, Bon Cop, Bad Cop 2 et Borderline. J’ai envie d’être le premier bénéficiaire de ce que fera Danny, en ce sens que je me suis engagé à voir tous les films éligibles et que je pourrai en parler durant l’animation. Il faut aider à la diffusion du court. »

Parmi ses nombreuses activités, M. Beaupré écrit actuellement un long métrage qui se passera au Québec durant la Première Guerre mondiale. « C’est un genre de western boréal qui s’intitule Les conscrits, dit-il. On y verra des jeunes qui essaient d’échapper à la conscription alors que des policiers viennent les chercher au fond d’un village où les gens vont s’entredéchirer. »

Les Rendez-vous Québec Cinéma auront lieu du 26 février au 7 mars. La programmation sera dévoilée le 11 février.