Malgré sa sortie simultanée sur la plateforme de diffusion HBO Max, Wonder Woman 1984 a connu le meilleur premier week-end au box-office depuis le début de la pandémie, engrangeant 16,7 millions US, selon les estimations du studio publiées dimanche.

Jake Coyle
The Associated Press

Ces chiffres pâlissent en comparaison avec ceux d’un week-end typique de la saison des Fêtes, quand les cinémas sont normalement bondés et les recettes sont parmi les meilleures de l’année. En 2019, Star Wars : l’ascension de Skywalker avait par exemple généré 32 millions US le jour de Noël seulement.

Selon la firme Comscore, seulement 35 % des cinémas sont présentement ouverts en Amérique du Nord.

Warner Bros a tout de même applaudi la performance de sa production, qui a été projetée dans 2150 salles et qui a surpassé la sortie nord-américaine de près de 10 millions US de Tenet, signé par Christopher Nolan.

Sur les marchés internationaux, où les cinéphiles ont pu découvrir le film une semaine plus tôt, Wonder Woman 1984 a rapporté 19,4 millions US supplémentaires. Ce deuxième film réalisé par Patty Jenkins et mettant en vedette Gal Gadot avait rapporté 85 millions US à travers le monde en date de dimanche.

En 2017, le lancement de Wonder Woman avait engrangé 100 millions US à la billetterie de 4100 cinémas, établissant un record pour un film réalisé par une femme. Il avait ultimement rapporté 822 millions US à travers le monde.

Le deuxième opus, d’un budget d’environ 200 millions US, devait initialement approcher le milliard de dollars américains au box-office selon les projections réalisées avant la pandémie. Il est maintenant en passe de récolter environ 180 millions US, selon David Gross, de la firme FranchiseRe.