Les cinéastes Sophie Dupuis et Anaïs Barbeau-Lavalette de même que l’acteur Rémy Girard font partie des nombreux Québécois récompensés par le plus récent Festival du film de Whistler.

Simon Chabot Simon Chabot
La Presse

Les Québécois se sont taillé une belle place au palmarès du 20e Festival du film de Whistler qui a pris fin le week-end dernier. Le prix du meilleur film canadien est allé à Souterrain, de Sophie Dupuis. Le long métrage qui raconte les hauts et les bas d’un groupe de mineurs en Abitibi a aussi obtenu une mention spéciale pour la direction photo signée Mathieu Laverdière.

Rémy Girard a remporté le prix d’interprétation masculine pour son rôle dans Tu te souviendras de moi, d’Éric Tessier, un drame qui traite de la maladie d’Alzheimer à travers le parcours d’un professeur d’histoire à la retraite. Rémi Goulet, qui incarne un champion de wakeboard dans La marina d’Étienne Galloy, a eu droit à une mention spéciale. La marina se démarque aussi avec le prix de la meilleure direction photo, par Fred Gervais-Dupuis.

Le prix du meilleur scénario est allé à Gail Maurice, Xavier Yuvens et Joshua Demers pour Québexit, une comédie politique qui raconte un accrochage entre l’armée québécoise, les forces canadiennes et deux femmes autochtones, à la frontière du Nouveau-Brunswick.

Enfin, Anaïs Barbeau-Lavalette a reçu une mention spéciale pour La déesse des mouches à feu dans la catégorie du meilleur film réalisé par une femme.

Tous les films présentés au Festival de Whistler sont diffusés en ligne jusqu’au 31 décembre.