Un organisme caritatif créé par l’auteur américain Truman Capote quelques années avant sa mort poursuit la maison de production Paramount Pictures autour des droits d’utilisation du film Diamants sur canapé (Breakfast at Tiffany’s), qui mettait en vedette Audrey Hepburn.

André Duchesne
André Duchesne La Presse

Le dirigeant de l’organisme caritatif Capote Estate, Alan Schwartz, veut interdire à la Paramount d’utiliser les droits de cette œuvre pour en faire une préquel, une suite (sequel) ou une série télévisée.

M. Schwartz estime que la Paramount possédait ces droits à la suite d’un accord passé en 1991 et que si elle ne les utilisait pas, ils reviendraient en possession de la Capote Estate.

Or, aucune création n’a suivi et la Capote Estate estime que ces droits ne sont plus utilisables. Une poursuite a donc été déposée en cour à Los Angeles, mercredi. Le film inspiré du roman de Truman Capote a aussi mis en valeur la chanson Moon River d’Henry Mancini et Johnny Mercer.