Le 49e Festival du nouveau cinéma de Montréal qui commence ce mercredi se tiendra finalement sans projections en salle. Petit guide pour s’y retrouver dans la programmation en ligne.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Petit guide du festivalier en ligne

Pandémie oblige, les visionnements, rencontres et activités du FNC se tiendront tous en ligne, à l’exception des projections en format ciné-parc à l’aéroport Montréal-Trudeau. Repères.

PHOTO FOURNIE PAR VOYELLES FILMS

Sin La Habana, écrit et réalisé par Kaveh Nabatian, sera présenté en ligne dans le cadre du Festival du nouveau cinéma.

L’accès aux films a-t-il lieu en tout temps ou durant des plages horaires déterminées ?

Dès midi, le 7 octobre, et jusqu’au 31 octobre à 23 h 59, on pourra visionner les films au moment de son choix. Par contre, une fois un film acheté, le festivalier a 30 heures pour le visionner. Le système fonctionne à l’image d’une location en ligne.

Y a-t-il des exceptions ?

Une seule. Le long métrage My Salinger Year, de Philippe Falardeau, sera uniquement en ligne pendant 24 heures, le 17 octobre, pour une clôture symbolique.

Est-ce qu’il y a des évènements avec accès gratuit ?

Oui. On pourra par exemple suivre la classe de maître de Philippe Falardeau et celle d’Uri et Michelle Kranot à propos de leur projet immersif Le bourreau chez lui.

La géolocalisation est-elle limitée ?

La diffusion est limitée au Canada, à l’exception du programme des œuvres du Wapikoni Mobile, disponibles dans le monde entier.

Est-ce que le nombre de places est limité ?

Oui, le nombre de places est comparable à celui des salles de cinéma. Les distributeurs souhaitent toujours que les gens aillent voir leurs films en salle.

Comment obtenir plus de renseignements ?

Tous les détails se trouvent sur le site du FNC. Sur la page d’ouverture, cliquez sur l’onglet « Édition 2020 » puis sur FAQ pour obtenir bien d’autres renseignements, y compris sur l’achat des billets.

> Consultez le site du festival