L’Office national du film lance ce lundi les trois premiers courts métrages de son projet en ligne La courbe qui donne la parole aux citoyens du pays touchés de mille et une façons par les effets de la pandémie de coronavirus.

André Duchesne
André Duchesne La Presse

Qualifié de « document évolutif », le projet mettra en scène une quarantaine de créateurs qui signeront 30 œuvres présentant des points de vue de citoyens rencontrés dans tous les coins du pays, incluant le Grand Nord.

Les trois documentaires lancés ce lundi sont In the Garden on the Farm, de Kristin Catherwood, K’i Tah Amongst the Birch, de Melaw Nakehk’o, et Thursday, de Galen Johnson. Des films de réalisateurs francophones s’ajouteront dans les semaines à venir.

Les projets des cinéastes Nicolas Paquet, Olivier D. Asselin, Christine Chevarie-Lessard, Marie-Julie Dallaire, Nadine Gomez et Eli-Jean Tahchi sont attendus. Le projet devrait être terminé d’ici la fin d’octobre ou le début de novembre. Les curieux pourront donc faire plusieurs visites de sur le site afin de voir comment celui-ci évolue.

L’ONF avait, sans en faire l’annonce officielle, fait un prélancement du projet en mettant en ligne le court métrage documentaire de cinq minutes 60 jours à vélo, de Colin Jones et Darcy Wittenburg, à voir sur la page Facebook de l’ONF.