(Pékin) La Chine a donné jeudi son feu vert à la réouverture des cinémas, moyennant des précautions contre le nouveau coronavirus, au moment où l’épidémie semble largement maîtrisée sur son sol, selon une directive gouvernementale.

Agence France-Presse

Les 70 000 cinémas de Chine avaient été fermés fin janvier afin d’empêcher la propagation de la maladie COVID-19.

En mai, les autorités avaient brièvement annoncé la réouverture des salles avant de faire marche arrière après un rebond des contaminations.

Les cinémas des zones « à faible risque » pourront rouvrir le 20 juillet, a indiqué dans un communiqué l’Administration chinoise du Film (CFA). Mais les spectateurs devront porter un masque et se soumettre au préalable à un contrôle de température.

Pour des raisons sanitaires, seuls 30 % des billets disponibles pourront être vendus à chaque séance et les spectateurs devront maintenir au moins un mètre de distance entre eux, selon la directive.

Les cinémas, qui ont subi un coup dur cette année, sont parmi les derniers secteurs autorisés à redémarrer, à la faveur d’une nette amélioration des conditions sanitaires.

La Chine, premier pays où le nouveau coronavirus a été repéré fin 2019, a fait état jeudi d’une seule contamination sur son sol.

Wanda, le plus gros opérateur de salles de Chine, a annoncé mercredi 1,5 milliard de yuans (293 millions $) de pertes dans ce secteur au premier semestre.