Le fils de 11 ans de Fares (Sami Bouajila) et Meriem (Najla Ben Abdallah), couple progressiste et bien nanti de la Tunisie, est touché par une balle perdue. À l’hôpital, les tests révèlent que Fares n’est pas le père biologique d’Aziz, ce qui provoque la rupture du couple. Primé à Venise et à Hambourg.

Éric Moreault
Le Soleil

Il n’y a rien comme une tragédie — familiale de surcroît — pour servir de révélateur. Dans Un fils, une balle fait tout voler en éclats. Fares (Sami Bouajila) et Meriem (Najla Ben Abdallah), parents d’Aziz, 11 ans, forment un couple progressiste et bien nanti de la Tunisie, début 2010. Lors d’une virée dans le sud du pays, le garçon est atteint à l’abdomen par une balle perdue lors d’un attentat terroriste.

> La suite sur le site du Soleil

IMAGE FOURNIE PAR LE DIFFUSEUR

Un fils, de Mehdi M. Barsaoui

★★★½

Un fils. Drame de Mehdi M. Barsaoui. Avec Najla Ben Abdallah, Sami Bouajila. 1 h 36.