La situation actuelle n’est pas la seule à provoquer une réflexion, qui pousse même à revoir sa perception de soi et des autres. En font foi ces trois films, où des protagonistes remettent en question leurs convictions. Deux d’entre eux s’adressent plus particulièrement à un public familial.

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

Emma (V. F. Emma)

Emma est la plus récente adaptation cinématographique du célèbre roman de Jane Austen, considéré par plusieurs comme étant son meilleur. Publié en 1815, il a maintes fois été porté à l’écran.

Cette fois-ci, la réalisatrice Autumn de Wilde respecte remarquablement l’œuvre originale. Grâce au scénario d’Eleanor Catton, le long métrage est juste assez enrichi pour faire ressortir avec délicatesse l’évolution des sentiments qui animent la belle, intelligente et riche Emma Woodhouse (superbe Anya Taylor-Jor) et son voisin, tout aussi séduisant et fortuné, George Knightley (excellent Johnny Flynn).

La jeune Emma apprend sa leçon lorsqu’elle tente de jouer avec le cœur des autres et se brûle à son tour. Le rythme du film est lent, à l’image de l’époque où il se déroule. Mais le charme opère.

Emma est offert en vidéo sur demande, notamment sur iTunes. Doublé au Québec.

The Color of Friendship (V. F. La couleur de l’amitié)

Ce film conçu pour la chaîne de télé Disney il y a 20 ans porte encore un message fort, en faisant découvrir l’amitié improbable née entre deux jeunes adolescentes qui participent à un échange étudiant, en 1977.

L’une est la fille d’un membre du Congrès américain (Ronald Dellums, une Afro-Américaine), qui dénonce publiquement l’apartheid. L’autre (blanche) a grandi en Afrique du Sud, où la ségrégation raciale est établie en système.

Mahree Bok (Lindsey Haun) et Piper Dellums (Shadia Simmons) en viennent à trouver ce qui les unit, en pleine période disco, ce qui donne lieu à des scènes amusantes, non sans se remettre en question et mettre en doute les véritables sentiments de l’autre.

Réalisé par Kevin Hooks, le long métrage est basé sur le récit autobiographique Simunye, écrit par Piper Dellums, devenue militante.

The Color of Friendship est offert sur Disney+.

Ratatouille (V. F. Ratatouille)

Doué pour le mélange des saveurs et doté d’un odorat particulièrement fin, Remy oublie qu’il est un rat lorsqu’il laisse libre cours à son talent dans le restaurant de son héros culinaire, Auguste Gusteau, à Paris.

Il s’allie de façon originale avec un jeune cuistot maladroit, Linguini. Mais la réalité rattrape le chef miniature, qui doit à la fois mesurer sa propre détermination et affronter l’opprobre des humains.

Les rebondissements sont nombreux et drôles grâce à la folie du petit mais redouté chef Skinner et à la gourmandise des (nombreux) membres du clan du rongeur. Le brio de Remy est finalement reconnu, laissant entrevoir que tout est possible quand on remet en question des idées établies.

Produit par Pixar et réalisé par Brad Bird, Ratatouille a remporté l’Oscar du meilleur film d’animation en 2008.

Ratatouille est offert sur Disney+. Doublé au Québec.