Le Fonds des médias du Canada (FMC) lance ce mercredi sur les réseaux sociaux une nouvelle phase de sa campagne visant à célébrer les créateurs du domaine de l’audiovisuel au Canada. Marc-André Grondin a été choisi pour être l’ambassadeur du volet francophone de la campagne NOUS/MADE. À l’instar de Jay Baruchel, qui occupera la même fonction du côté anglophone, l’acteur québécois fera du 1er au 30 avril un road trip virtuel — distanciation physique oblige — en suggérant chaque jour une production canadienne à voir, qu’il s’agisse d’un film ou d’une série télévisée.

Marc-André Lussier
Marc-André Lussier La Presse

Le tout premier arrêt aura lieu à Sorel, lieu d’origine de la réalisatrice Geneviève Dulude-De Celles. Pour l’occasion, Marc-André Grondin invitera les gens à visionner La coupe, court métrage qui, en 2014, a valu à la réalisatrice d’Une colonie le prix du jury au festival de Sundance.

« Mon mandat est de suggérer des œuvres provenant de 30 régions francophones pendant tout le mois, à raison d’un message quotidien sur Twitter », explique l’acteur à La Presse

Au moment où tout le monde est confiné chez soi, je trouve que c’est un bon moyen pour découvrir des œuvres auxquelles nous n’aurions peut-être pas eu accès autrement. Je commence d’ailleurs à entendre dans mon entourage des gens qui ont déjà vu toutes les grosses séries de Netflix et qui se demandent quoi regarder maintenant !

Marc-André Grondin, comédien et ambassadeur du volet francophone de la campagne NOUS/MADE

Les choix sont faits par l’acteur lui-même, en comité avec deux autres personnes, histoire de pouvoir faire des sélections éclairées dans le spectre le plus large possible.

« Évidemment, je ne connais pas tout et je n’ai pas tout vu, mais je tiens à ce que ces suggestions me ressemblent et mettent de l’avant des œuvres qui m’intéressent. Il y en a déjà quelques-unes auxquelles je tiens, notamment La coupe, ma suggestion du jour. Je suis d’ailleurs tout de suite allé voir sur Google pour savoir d’où venait Geneviève [Dulude-De Celles] et je me suis dit que le road trip partirait de là ! Je trouve ça cool comme exercice. »

Lancée l’an dernier, la campagne NOUS/MADE est organisée par le FMC en partenariat avec plusieurs organismes et institutions. Karine Vanasse, Ben Mulroney, David Usher et Caroline Dhavernas en ont déjà été les ambassadeurs. On peut la suivre sur Twitter en consultant les comptes de Marc-André Grondin (@MA_Grondin), de Jay Baruchel pour le volet anglophone (@BaruchelNDG) ou @celebronsNous et @made_nous.

Série de succès

PHOTO FOURNIE PAR NETFLIX

Guillaume Cyr, Marilyn Castonguay, Marc Beaupré, Réal Bossé, Marie-Evelyne Lessard, Guillaume Laurin et Marc-André Grondin sont de la distribution de Jusqu’au déclin, film de Patrice Laliberté.

Vedette de la série télévisée Fragile, de Serge Boucher, Marc-André Grondin se dit ravi de l’accueil qu’a reçu le film de Podz, Mafia Inc., dont la carrière en salle a été interrompue à cause de la crise sanitaire. À cet égard, aucun plan de sortie précipitée sur les plateformes ne figure pour l’instant dans le programme des Films Séville, distributeur du film. L’acteur est aussi de la distribution de Jusqu’au déclin, thriller nordique de Patrice Laliberté, sur Netflix depuis vendredi.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Le réalisateur Podz et l’acteur Marc-André Grondin lors de la première de Mafia Inc. à la Place des Arts

« Le film de Podz a ratissé encore plus large que je ne l’aurais cru, dit-il. Les gens qui aiment les films de mafia et les films d’action l’ont apprécié, et il y a même un gars qui est venu me voir pour me dire qu’il n’avait pas autant aimé un film dans lequel je jouais depuis Goon ! L’accueil que nous ont réservé les spectateurs pendant la tournée était extraordinaire. Quant à Jusqu’au déclin, au-delà du bon timing — c’est bizarre à dire —, j’ai vraiment été impressionné quand je l’ai découvert la première fois le soir de la première aux Rendez-vous Québec Cinéma. Patrice Laliberté a fait un thriller sous tension comme peu de gens peuvent le faire au Québec. »