Le quotidien bruxellois Le Soir a consacré un court article hier au site internet de l’Office national du film (ONF) en insistant sur les quelque 4000 films accessibles sans frais.

André Duchesne
André Duchesne La Presse

« Au bout du clic, des perles et des curiosités », écrit la journaliste Fabienne Bradfer qui suit l’actualité cinéma depuis de nombreuses années pour ce journal de la capitale belge.

> Consultez le site de l’ONF : https://www.onf.ca/

Mme Bradfer poursuit en disant que la plateforme de l’ONF propose « un contenu canadien incomparable » et « une collection de films exceptionnelle ».

Phénomène intéressant, l’article détaille le nombre de visionnements européens sur une période d’un mois. « Du 23 février au 23 mars, le total de visionnages pour l’Europe s’élève à 41 427, dont 1521 en Belgique, 13 433 en France et 961 en Suisse », écrit la journaliste d’après une source de l’ONF.

Sans insister sur la crise actuelle du coronavirus, l’article indique tout de même qu’en cette « période d’isolement », l’accès au contenu de la plateforme (onf.ca) est plus que bienvenu.

Par ailleurs, l’ONF a annoncé ce matin l’ajout, en avril, de quelques titres dans sa vaste collection de films à visionner gratuitement. Le documentaire Premières armes de Jean-François Caissy, film consacré à la période de formation dans les Forces canadiennes, sera disponible à compter du 6 avril. Suivront 24 Davids de Céline Baril (21 avril) et Direction nord — La montée du basketball à Toronto de Ryan Sidhoo (28 avril).