La direction des festivals de cinéma de San Sebastian et de Zurich se prépare à élargir leurs marchés du film afin de prendre la place des festivals South by Southwest (annulé) et Tribeca (remis à plus tard).

André Duchesne André Duchesne
La Presse

La décision des deux festivals européens est aussi alimentée par l’incertitude entourant le Festival de Cannes dont le très important marché du film pourrait être numérique en raison de la pandémie actuelle de coronavirus.

Dans le monde des grands festivals de cinéma (Berlin, Cannes, TIFF, etc.), plusieurs activités professionnelles se déroulent en marge des tapis rouges et des premières. Ces festivals sont aussi des lieux de rencontres privilégiées entre producteurs et distributeurs pour la vente de projets de films à l’international.

C’est le cas à South By Southwest (SXSW) au Texas et Tribeca à New York, un autre lieu de rencontre pour les vendeurs et les acheteurs. Or, comme ces deux événements ont été annulés aux dates prévues en raison de l’épidémie actuelle, San Sebastian et Zurich tenteront de prendre une part du marché, indiquent les directions.

« Si notre festival peut se tenir dans les conditions normales, avec l’accord des autorités sanitaires, nous souhaitons qu’il devienne un endroit où les nouveaux projets qui n’ont pas eu la chance d’être présentés dans d’autres festivals le soient à des acheteurs et distributeurs chez nous », indique José Luis Rebordinos, directeur du festival de San Sebastian dans une entrevue publiée sur le site du magazine Deadline.

> Lisez l'article de Deadline

Le festival de San Sebastian doit avoir lieu du 18 au 26 septembre alors que celui de Zurich doit se tenir du 24 septembre au 4 octobre.

Selon Deadline, la Mostra de Venise et le TIFF (à Toronto) pourraient aussi avoir des marchés de film plus actifs s’ils sont tenus aux dates prévues au calendrier.