Diffusion de films, de concerts ou de spectacles, captations vidéo ou Facebook Live, nombre de diffuseurs ont pris le relais des salles fermées en raison de la crise de la COVID-19. Tour d’horizon

Jean Siag Jean Siag
La Presse

Éric Clément Éric Clément
La Presse

Marc Cassivi Marc Cassivi
La Presse

C’est l’industrie du film qui a été la plus prompte à réagir. Sans diffusion en salle, les distributeurs sont en effet privés de revenus. D’où leur empressement à trouver de nouveaux canaux de diffusion.

K-Films Amérique a annoncé lundi que son film Mont Foster, qui venait à peine de prendre l’affiche vendredi dernier, sera disponible sur les plateformes Illico et Bell dès mardi.

Le film de Louis Godbout, qui met en vedette Laurence Leboeuf et Patrick Hivon, sera également accessible sur le site Vimeo on Demand (VOD) du distributeur québécois, avec 45 autres films, dont Les éblouis, Rêves de jeunesse, Amoureuses, Cristal ou Luc Durand Leaving Delhi.

> Consultez le site de Vimeo

Parmi les autres distributeurs, dont Axia Films, Maison 4:3, Mk2, TVA Films ou Entract Films, aucune annonce n’a encore été faite, mais tous suivaient la situation de près.

Les films qui devaient sortir en salle dans les prochaines semaines ne seront pas immédiatement offerts en vidéo sur demande, mais des discussions sont en cours pour devancer les sorties en ligne sur demande de films récents.

Mélanie Mingotaud, Communications Mingotwo

Même son de cloche chez Films Séville et Caramel Films, qui n’avaient pas l’intention pour l’instant de faire des sorties en ligne à proprement parler.

L’Office national du film (ONF) continue pour sa part d’alimenter son offre de films gratuits, essentiellement des courts métrages et des documentaires. Un catalogue impressionnant de 4000 films en ligne, incluant une section animation pour enfants.

> Consultez le site de l’ONF

IMAGE DREAMWORKS, ASSOCIATED PRESS

Trolls World Tour

Chez nos voisins du Sud, Universal offrira en location ses films Trolls World Tour, The Invisible Man, The Hunt et Emma en ligne à partir de vendredi. Disney fera de même avec son film Frozen 2, qui a pris l’affiche au mois de novembre dernier.

Des festivals en ligne

Par ailleurs, deux festivals de films devaient démarrer cette semaine. À commencer par le Festival international du film sur l’art (FIFA), qui a décidé de rendre toute sa programmation accessible sur son site Vimeo au coût de 30 $ pour toute la durée du festival, soit jusqu’au 29 mars.

> Consultez nos suggestions de films à voir en ligne dans le cadre du 38e FIFA

PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE

La Fabrique culturelle diffusera Je finirai en prison, d’Alexandre Dostie,

Le festival de courts métrages REGARD, annulé tout juste après son lancement à Saguenay, présentera quant à lui gratuitement 10 films « coups de cœur » sur la plateforme de Télé-Québec, La Fabrique culturelle, dont le film d’Alexandre Dostie, Je finirai en prison, déjà présenté dans une vingtaine de festivals. Des fictions et des documentaires seront également diffusés sur La Fabrique pour une période de 10 jours.

> Consultez le site de La Fabrique

Tënk, plateforme québécoise de documentaires d’auteur sur abonnement, lancée le 28 février dernier aux Rendez-vous Québec Cinéma, vient elle aussi à la rescousse des cinéphiles. Son catalogue de 40 documentaires devrait s’enrichir de cinq nouveaux films par semaine. Le premier mois d’abonnement sera offert pour 1 $ avant de passer à 10 $ par mois par la suite.

Musique : captations et Facebook Live

Lundi, le Metropolitan Opera de New York a annoncé qu’il diffuserait gratuitement des opéras sur son site internet pendant la pandémie. Il a ouvert le bal lundi soir avec l’opéra Carmen, de Bizet, dirigé par Yannick Nézet-Séguin ! La série, baptisée Nightly Met Opera Streams, est présentée en temps normal dans les cinémas.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Florence K

Du côté des arts de la scène, plusieurs chanteurs et humoristes ont décidé d’enregistrer leurs prestations et de les diffuser sur diverses plateformes comme Facebook ou YouTube. C’est le cas de Kevin Parent, Mehdi Cayenne, Florence K et Étienne Dano. Des drag-queens de Montréal essaient actuellement d’organiser un cabaret virtuel mardi soir (Virtual Drag Show).

Enfin, Ariane Gauthier, alias Ari Cui Cui, lira tous les jours des contes aux enfants à 10 h au cours des prochaines semaines.

> Consultez la chaîne YouTube

Cirque et musées

Le collectif de cirque de Québec rend disponible gratuitement l’intégrale de son spectacle Féria-L’attraction présenté par la Ville de Québec l’été dernier à la place Jean-Béliveau.

> Visionnez la captation

L’initiative de la troupe menée par l’artiste de cirque Bruno Gagnon en ces temps de confinement vise à « cultiver les arts vivants, divertir les enfants et les adultes coincés à la maison », mais aussi à mieux « faire connaître le milieu du cirque à la population », a indiqué le collectif dans un communiqué.

Le spectacle de cirque de 55 minutes, mis en scène par Martin Genest, fait le récit d’une bande d’idéalistes en cavale qui prend d’assaut un parc d’attractions. Une pièce acrobatique rythmée par la musique du groupe Groenland.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Un numéro du spectacle de Blizzard, de Flip Fabrique

Nous vous incitons plus largement à encourager tout le milieu culturel. En se serrant les coudes tous ensemble et en restant solidaires, la culture va s’en sortir, j’en suis convaincu. La culture est un besoin et a besoin de votre appui.

Bruno Gagnon, directeur général et directeur artistique de Flip Fabrique

Flip Fabrique, qui a deux spectacles de tournée (Transit et Blizzard), a dû annuler 31 représentations prévues au Québec, en Ontario, en France et aux États-Unis.

Les amateurs d’arts visuels ne sont pas en reste, car le Musée virtuel permet de visiter pas moins de 600 expositions de nombreux musées au Canada, incluant le Musée des beaux-arts de Montréal ou la MacKenzie Art Gallery.

> Consultez le site du Musée virtuel

À Montréal, certaines galeries proposent aussi des expositions virtuelles. C’est le cas à la galerie Robertson Ares, par exemple. « Nous vivons des moments sans précédent, dit le galeriste Pierre-François Ouellette. Nous offrirons via les réseaux sociaux des capsules sur l’expo et des visites virtuelles. »

Des captations de pièces ?

Le sujet a été évoqué par de nombreux lecteurs qui se sont demandé pourquoi les pièces de théâtre annulées n’étaient pas filmées, puis diffusées – moyennant un coût modique ou carrément gratuitement à la télévision d’État, comme ce fut le cas jadis à l’émission Les beaux dimanches.

PHOTO FOURNIE PAR LE THÉÂTRE DENISE-PELLETIER

Éveline Gélinas, Emmanuelle Lussier-Martinez et Anna Beaupré Moulounda dans les Sorcières de Salem

Nous avons abordé la question avec le directeur artistique du Théâtre Denise-Pelletier, Claude Poissant, qui s’apprêtait à lancer cette semaine une « énorme » production des Sorcières de Salem, mise en scène par Édith Patenaude, avec une cinquantaine d’artistes et d’artisans.

« On filme nos productions pour nos besoins à l’interne ou pour nos archives, mais si on voulait faire une vraie captation de qualité dans le but de diffuser nos spectacles, ça prendrait plus que deux caméras déposées devant la scène… », assure le directeur artistique.

Il y aurait un coût supplémentaire à ce qu’on perd déjà, donc ce n’est pas une décision évidente.

Claude Poissant, directeur artistique du Théâtre Denise-Pelletier

Claude Poissant espère plutôt programmer la pièce d’Arthur Miller pendant la saison à venir, qui sera annoncée le mois prochain.

« Il y a bien sûr quelques exemples de pièces qui ont été filmées, on pense à Belles-Sœurs, la comédie musicale, dit Claude Poissant, mais transformer du théâtre en matériau de diffusion de qualité est un travail énorme qui ne se fait pas en criant ciseau et qui exige des moyens que le théâtre québécois n’a pas aujourd’hui. »

Une équipe dirigée par les réalisateurs Francis Legault et Jocelyn Lebeau compte néanmoins enregistrer une captation radiophonique de la pièce Mademoiselle Julie d’August Strindberg, dans une mise en scène de Serge Denoncourt. La pièce, qui met en vedette le trio d’acteurs Magalie Lépine-Blondeau, David Boutin et Louise Cardinal, sera diffusée à ICI Radio-Canada Première jeudià 20 h, soir de la première annulée de la pièce au Rideau Vert.