En dépit d’une manchette très appuyée du magazine Le Point affirmant que le Festival de Cannes n’aurait pas lieu en raison de la pandémie de coronavirus, la direction de l’événement a affirmé qu’aucune décision en ce sens n’avait été prise.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

« Malgré certains titres à sensation, il n’y a aucun élément nouveau concernant le Festival de Cannes 2020 », a écrit l’organisation sur son compte Twitter.

Puis, on a ajouté : « La manifestation qui doit avoir lieu du 12 au 23 mai, étudie avec attention et lucidité l’évolution de la situation nationale et internationale en concertation avec la Ville de Cannes et le Centre national de cinéma. Ils prendront ensemble, le moment venu, autour de mi-avril, la décision qui s’imposera. »

Citant, anonymement, un membre du conseil d’administration du festival, Le Point affirmait samedi matin que la décision d’annuler le festival ne « faisait plus de doute ». Cette source affirmait qu’il serait impossible de sélectionner des films de la Chine, d’Iran, d’Italie et de plusieurs autres pays où la COVID-19 avaient eu un impact important. De plus, il serait impensable de projeter des films à l’auditorium Louis-Lumière de 2300 places.

La direction du festival, qui célèbre sa 73e édition cette année, doit annoncer le 16 avril les films sélectionnés en compétition officielle. Le jury doit être présidé par le réalisateur américain Spike Lee.