(New York) Le polyvalent comédien et scénariste américain Buck Henry, qui a co-écrit le scénario de The Graduate, s’est éteint mercredi à l’âge de 89 ans.

Associated Press

La femme de Henry, Irene Ramp, a indiqué au Washington Post que son mari était mort des suites d’une crise cardiaque.

Henry avait aussi codirigé avec Warren Beatty la comédie Heaven Can Wait dans laquelle il avait également joué.

Il avait aussi contribué, en compagnie de Mel Brocks, à la création de la parodie d’espionnage des années 1960, Get Smart.

Henry a aussi été l’une des premières figures marquantes de la populaire émission humoristique Saturday Night Live qu’il a animée plusieurs fois. Il y a notamment aussi créé plusieurs personnages inoubliables comme le terrifiant gardien d’enfant Oncle Roy ou le père du « Nerd » Bill Murray. Son talent pour la satire et sa connaissance de l’actualité concordaient parfaitement avec les jeunes scénaristes et comédiens.

Le producteur Lorne Michael a déjà dit que Henry lui avait permis de « passer à un tout autre niveau ».

« Quand Buck Henry s’est joint à l’émission, il transportait toujours le New York Times avec lui pendant toute la journée. Il lisait successivement les pages A-1, A-2, A-3 et ainsi de suite », racontait-il dans une autobiographie orale Live from New York en 2002.

De 1977 à 1980, ce fut toujours Buck Henry qui anima l’émission finale de la saison de SNL.

Buck Henry a aussi signé les scénarios de Catch-22, de What’s up, Doc ? (On s’fait la valise, docteur ? ) et de A Star Is Born.

« J’ai adoré tes scénarios pour Owl and the Pussycat, What’s up, Doc ? et tant d’autres films. Repose en paix », a écrit Barbra Steinsand qui avait joué dans ces deux films, ainsi que dans A Star Is Born.