La SODEC vient d'annoncer sa participation financière dans 12 projets de longs métrages incluant des films d'Anaïs Barbeau-Lavalette, Monia Chokri, Émile Gaudreault et Francis Leclerc.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Fait particulier à noter dans cette cuvée, deux pièces de théâtre (Baby-Sitter de Catherine Léger et Lignes de fuite de Catherine Chabot) et un spectacle de conte (L'Arracheuse de temps de Fred Pellerin) seront adaptés au grand écran.

C'est Monia Chokri qui signera la réalisation de Baby-sitter d'après un scénario de Catherine Léger qui adaptera sa propre pièce. De leur côté, Catherine Chabot et Émile Gaudreault co-écriront et co-réaliseront Lignes de fuite, une comédie dramatique construite autour des retrouvailles de trois amies du secondaire.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Émile Gaudreault

Quand à L'Arracheuse de temps, elle réunira de nouveau Fred Pellerin (scénario) et Francis Leclerc (réalisation) qui avaient travaillé ensemble sur le film Pieds nus dans l'aube.

Anaïs Barbeau-Lavalette adaptera par ailleurs le roman Chien Blanc de Romain Gary, une coproduction entre GO Films et TS Productions en France.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Anaïs Barbeau-Lavalette

Ces quatre projets font partie du volet des films dont le budget dépasse les 2,5 millions de dollars. La SODEC financera aussi huit projets de moins de 2,5 millions. Ces films sont Deux par quatre (Lawrence Côté-Collins), You Can Live Forever (Mark Slutsky), Motherhood (Meryam Joobeur), Nulle trace (Simon Lavoie), Soleils atikamekw (Chloé Leriche), Au nord d'Albany (Marianne Farley), Les vieux chums (Claude Gagnon) et Woman in Car (Vanya Rose).