L’homosexualité est encore souvent taboue dans les milieux sportifs.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

En prenant pour exemple une équipe de football à l’entraînement, le réalisateur Paul Émile d’Entremont a choisi d’aborder la question en interviewant des athlètes de haut niveau. À ce chapitre, les témoignages de David Testo, ancien joueur de soccer de l’Impact de Montréal, ou d’Anastasia Bucsis, patineuse de vitesse, se révèlent éloquents, tout comme celui de Brock McGillis, premier hockeyeur professionnel à avoir révélé publiquement son homosexualité. Si le réalisateur ne s’aventure pas trop sur le terrain politique, il obtient en revanche des confessions intimes et émouvantes.

Le 30 novembre, à 15 h, à l’Université Concordia (salle J.A. DeSève)