(Montréal) Le réalisateur québécois Xavier Dolan, qui n’a que 30 ans, a reçu dimanche les insignes d’Officier de l’Ordre des arts et des lettres de la République française.

La Presse canadienne

La cérémonie a eu lieu à l’ambassade de France à Ottawa « en présence d’un cercle intime d’invités de M. Dolan », précise la diplomatie française dans un communiqué. « Par la force de ses films, la puissance de sa mise en scène et les sujets qu’il aborde, M. Dolan contribue au succès du cinéma francophone contemporain dans le monde », indique-t-on.

« Vous abordez des sujets qui touchent des réalités sociales difficiles et souvent tabous, mais vous en tirez des scènes d’une puissance cinématographique telle qu’elles sont désormais mythiques », a déclaré l’ambassadrice de France au Canada, Kareen Rispal.

Le réalisateur québécois jouit déjà d’une belle réputation en France, où ses œuvres reçoivent un bel accueil. Son premier film, J’ai tué ma mère, avait été sélectionné en 2009 à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes. Son quatrième film, Mommy, reçoit en 2014 le Prix du jury à Cannes, et en 2016, Juste la fin du monde, adaptation d’une pièce française, remporte le Grand Prix. Xavier Dolan est revenu cette année en compétition officielle sur la Croisette avec Matthias et Maxime.

L’Ordre des arts et des lettres est une distinction honorifique française créée en 1957 qui récompense « les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde ». Xavier Dolan rejoint sa complice Anne Dorval, mais aussi Diane Dufresne, Ariane Moffatt, Robert Lepage, Céline Dion, Pierre Lapointe, Jean-Marc Vallée et Denis Villeneuve, notamment.