(New York) Le cinéaste Martin Scorsese s’en est de nouveau pris aux films du studio Marvel, qu’il considère comme des produits calibrés pour le consommateur, tandis que le PDG de Disney venait au secours de sa filiale.

Agence France-Presse

Début octobre, le metteur en scène de 76 ans (Taxi Driver, Goodfellas, The Departed) avait irrité bon nombre d'amateurs de films de super-héros en disant que les longs métrages Marvel n’étaient «pas du cinéma», et s’apparentaient davantage à un «parc d’attractions».

Dans une tribune publiée mardi dans le New York Times, Martin Scorsese réitère ses propos, tout en développant son argumentaire.

REUTERS

Martin Scorsese

«Beaucoup des éléments caractéristiques du cinéma tel que je le conçois sont présents dans les films Marvel», a-t-il écrit. «Ce qui n’y est pas, c’est la révélation, le mystère ou le vrai danger émotionnel. Il n’y a pas de prise de risque.»

Les productions Marvel sont, selon lui, comme toutes les «franchises» cinématographiques modernes – séries de films gravitant autour du même personnage ou du même univers – «calibrées, testées, modifiées, remaniées de nouveau jusqu’à être prêtes à consommer».

Le réalisateur de The Irishman, qui vient de sortir en salles aux États-Unis avant sa mise en ligne sur Netflix, dit monter au créneau pour critiquer l’uniformisation de l’offre cinématographique au détriment de la diversité.

«Si on donne aux gens une seule chose, il est évident qu’ils vont en vouloir davantage», écrit-il.

«Je crains que la domination financière» des franchises «ne soit utilisée pour marginaliser et même rabaisser l’existence» du cinéma tel qu’il le conçoit.

AFP

Bob Iger

«Je ne pense pas qu’il ait jamais vu un film Marvel», a déclaré Bob Iger, le PDG de Disney, maison mère de Marvel, dans un entretien à la BBC diffusé mardi. «Quiconque a vu un film Marvel ne pourrait honnêtement faire une telle déclaration.»

«Marvel fait des films», a-t-il affirmé. «Ce sont des films. C’est ce que fait Martin Scorsese. Et ce sont de bons films», faits par des «gens de talent, qui travaillent dur à faire des films qui divertissent les gens».

Neuf des 25 meilleures recettes mondiales de l’histoire du cinéma sont des films du studio Marvel, dont Avengers : Endgame, qui a battu le record du genre, fin juillet.

Les 23 films de l’univers Marvel sortis depuis 2008 ont rapporté plus de 8,5 milliards de dollars au seul box-office nord-américain.