(Washington) Les moments d’unité sur la planète Twitter sont d’une rareté exceptionnelle. Mais l’évocation d’un remake de Princess Bride, film américain culte des années 80, a suscité une levée de boucliers, ses fans répliquant « inconcevable » à l’unisson.

Agence France-Presse

Dans un article de Variety publié mardi, Tony Vinciquerra, PDG de Sony Pictures Entertainment, a mis le feu aux poudres.

> Consultez l’article de Variety : https://variety.com/2019/tv/features/norman-lear-sony-deal-emmys-one-day-at-a-time-1203337598/

« Beaucoup de personnes célèbres dont je ne donnerai pas les noms » veulent refaire Princess Bride, a déclaré celui dont le groupe a, d’après le magazine spécialisé, conclu un accord avec Norman Lear, producteur du film originel.

Cette déclaration, publiée sur Twitter par Variety, a eu l’effet d’un coup de massue pour les fans de ce long métrage réalisé par Rob Reiner en 1987, et suscité un torrent de réactions sur Twitter.

« Laissez Princess Bride tranquille », « Princess Bride est absolument parfait du début à la fin », « Nous n’avons pas besoin d’un remake de #Princess Bride », sont quelques-uns des nombreux messages de remontrances d’internautes.

D’autres fans reprenaient allègrement, sous forme de GIF, un passage du film où le personnage Vizzini (Wallace Shawn) dit « inconcevable », pour signifier leur désapprobation.

L’opposition la plus frappante est venue de Cary Elwes, alias Westley, le bien-aimé de Bouton d’or (Robin Wright) dans ce conte de fées hollywoodien.

« Il y a si peu de films parfaits en ce monde. Ce serait dommage d’abîmer celui-ci », a tweeté Cary Elwes, en écho à une célèbre réplique du film.

D’autres pontes du 7e art ont donné de la voix. « Il y a seulement UN Princess Bride », a tonné l’actrice Jamie Lee Curtis (Freaky Friday), mariée à un des acteurs du film, Christopher Guest.

L’idée d’un remake a aussi fait sortir de ses gonds Ted Cruz, sénateur républicain du Texas. « NOOOOOOOON ! ! ! ! ! ! », s’est-il exclamé sur Twitter, avertissant qu’il ne fallait pas « s’attaquer à la perfection ».