Malgré sa distribution cinq étoiles, The Death and Life of John F. Donovan n’est pas parvenu à se hisser dans le top 10 du box-office québécois lors de son premier week-end d’exploitation.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Selon les chiffres fournis par Cinéac, le septième long métrage de Xavier Dolan a généré des recettes de 41 157 $ et occupe le 11e rang du palmarès.

Sorti sur un circuit de 23 écrans, John F. Donovan obtient cependant la 9e moyenne de recettes par écran (1789 $).

Avec un circuit de 31 écrans, Fabuleuses, le premier long métrage de Mélanie Charbonneau, arrive au 12e rang avec des recettes de 39 406 $, alors que Jeune Juliette, au 15e, frôle quand même les 200 000 $ au total, en deuxième semaine d’exploitation.

À vrai dire, Menteur, la comédie à succès d’Émile Gaudreault, est le seul film non américain à trouver encore une place au tableau d’honneur, cette fois au 5rang (91 585 $ pour un cumulatif de 5 271 220 $). Comme aux États-Unis et au Canada, Angel Has Fallen (L’ultime assaut) a dominé le palmarès québécois avec des recettes de 340 155 $, donnant ainsi une indication de la faiblesse générale du box-office au cours du week-end.