La comédienne et animatrice Danielle Ouimet sera à l’honneur de la 9e édition du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) qui présentera trois de ses films dont une version restaurée de Valérie, film érotique de Denis Héroux qui célèbre son 50e anniversaire de sortie cette année.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Les organisateurs en ont fait l’annonce ce matin en dévoilant l’intégralité de la programmation qui compte quelque 200 œuvres, incluant longs métrages, courts métrages et documentaires.

La version restaurée de Valérie est signée par l’organisme Éléphant — mémoire du cinéma québécois, organisme de Québecor voué à la préservation et la diffusion d’œuvres du 7art.

Les deux autres projections de films dans lesquels on pourra voir Danielle Ouimet sont Les lèvres rouges (1971), film fantastique d’Harry Kümel et Les signes vitaux (2010) de Sophie Deraspe dans lequel la comédienne joue avec aplomb une femme atteinte d’un cancer en phase terminale.

Outre ces titres, le FCVQ s’ouvrira sur le long métrage Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault. Parmi la sélection de films québécois, on retrouvera aussi Vivre à 100 milles à l’heure de Louis Bélanger, le documentaire sportif Les derniers vilains — Mad Dog & The Butcher de Thomas Rinfret sur la famille Vachon, Appacho — Une caresse pour l’âme, drame de Marquise Lepage avec Laurence Lebœuf et Fanny Mallette, le documentaire biographique Bob Bissonnette : Rockstar. Pis pas à peu près de Bruno Lachance et Bitch ! Une incursion dans la manosphère, un documentaire qu’on verra aussi cet automne à Télé-Québéec et présenté en présence de Marie-France Bazzo.

La 9édition du FCVQ aura lieu du 12 au 21 septembre.

Consultez le site web du FCVQ : https://www.fcvq.ca/