Le cinéaste Denis Côté sera de la 72e édition du Festival de Locarno en Suisse où il lancera son long métrage Wilcox tourné de façon entièrement indépendante.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

L’annonce en sera faite ce matin lors de la conférence de presse dévoilant la programmation du festival qui aura lieu du 7 au 17 août. Le film de M. Côté est inscrit dans la section Fuori Concorso. Ce dernier en sera à sa septième présence à Locarno.

Mettant en vedette le comédien Guillaume Tremblay, Wilcox est un film sans dialogues dans lequel un mystérieux personnage sillonne les routes anonymes de l’automne québécois.

Dans un communiqué de presse, on lit : « Wilcox est de ceux qui existent dans les marges du monde. Sur les routes désolés ou les champs anonymes. Wilcox fabrique sa mythologie en promenant son attirail militaire et son identité flottante. Déserteur, délinquant ou survivaliste, l’aventurier erre sans trop de bruit à la recherche d’un ancrage ou de ce qu’on pourrait tout simplement appeler la liberté. »

Il s’agira du douzième film de Denis Côté, scénariste et realisateur de Curling, Répertoire des villes disparues ou encore Vic + Flo ont vu un ours. Il est ici assisté d’artisans de renom et collaborateurs fidèles parmi lesquels le musicien Roger Tellier, le cinéaste Matthew Rankin au montage, Annie St-Pierre à la production et François Messier-Rheault à la direction photo. La maison Inspiratrice et Commandant assure la distribution.