• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > Film Unplanned : modeste manifestation devant un cinéma Guzzo 

Film Unplanned : modeste manifestation devant un cinéma Guzzo

Une trentaine de personnes ont manifesté pendant moins... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Une trentaine de personnes ont manifesté pendant moins d'une heure devant le cinéma Guzzo du Marché Central.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Une trentaine de personnes ont répondu à l'appel du collectif La riposte féministe et ont participé à une courte manifestation devant le cinéma Guzzo du Marché Central pour protester contre la diffusion du film Unplanned.

Cinq cinémas Guzzo, tous de la grande région de Montréal, présentent depuis vendredi ce film américain controversé, considéré comme «antichoix» par différents groupes.

Devant le Méga-Plex Marché Central, vers 15h, une trentaine de personnes ont manifesté pendant moins d'une heure. Parmi les slogans répétés, on pouvait entendre «mon corps, mon choix» et «Vincent Guzzo, tu nous casses le clito».

L'un des objectifs de la manifestation était de donner de l'information juste sur l'avortement au Canada aux spectateurs qui assistaient à une des représentations.

«Une autre raison pour laquelle nous sommes ici est que ce film n'est pas détaché d'un contexte politique qui est extrêmement problématique. Il y a des forces conservatrices et catholiques qui sont très présentes depuis longtemps, mais qui prennent de plus en plus de place en Amérique du Nord. Nous avons vu tout ça avec les lois [restreignant l'avortement] qui sont passées en Alabama, en Géorgie et tout», dit Sonia Palato, cofondatrice du collectif La riposte féministe.

Véronique Pronovost, qui a publiée une lettre sur le sujet dans la section Débats de La Presse cette semaine, faisait partie des manifestants.

«Tous ceux qui ont dit [après la lettre] que nous demandions la censure du film, je m'en dégage. Parce que ce n'est pas du tout ce qui est demandé. Nous voulions pousser Monsieur Guzzo, un entrepreneur et citoyen québécois, à réfléchir aux conséquences sociopolitiques de ses décisions d'affaires, notamment dans un contexte d'année électorale», a mentionné la doctorante en science politique.  

Une des cinq représentations de la journée avait lieu à 15h30. Douze personnes - dix femmes et deux hommes - y assistaient. Il n'y a eu aucune prise de bec avec les manifestants.

D'autres manifestations sont prévues vendredi au Canada, notamment à London, en Ontario.  

Le film Unplanned devrait être présenté au pays pendant une semaine, soit jusqu'à vendredi prochain.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer