Le retour de la belle saison signifie aussi celui du cinéma en plein air dans la grande région de Montréal. Voici un petit guide (non exhaustif) des œuvres à voir en famille, bien installé sur votre chaise de jardin ou sur une couverture.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Place de la Paix

Du 25 juin au 3 septembre, la place de la Paix, boulevard Saint-Laurent, présentera 11 films, dont quelques-uns en format ciné-concert, où l’on célébrera différentes cultures. Le tout s’amorce le 25 juin à 21 h (tous les films sont projetés à cette heure) avec Innu Nikamu : chanter la résistance de Kevin Bacon Hervieux, qui vient de remporter l’Iris du meilleur documentaire au Gala Québec Cinéma. La programmation comprend aussi Eraserhead de David Lynch, The General de Buster Keaton et le meilleur du festival du film d’animation d’Annecy.

Consultez la programmation

Film noir au canal

Fidèle à son habitude, le festival de films policiers cultes présenté au square Saint-Patrick entretient le mystère sur sa programmation. Tous les dimanches, du 14 juillet au 18 août, les six films de la programmation de cette 5e édition seront projetés à la tombée de la nuit et précédés de prestations musicales. Les détails sont révélés quelques jours plus tôt sur les médias sociaux. L’an dernier, les quelque 2500 spectateurs ont entre autres vu Mulholland Drive, de David Lynch, Le corbeau, d’Henri-Georges Clouzot et The Big Heat, de Fritz Lang.

Consultez la programmation

Cinemania

Cinemania, festival de cinéma francophone qui a lieu chaque automne à Montréal, propose lui aussi une petite sélection estivale. Cette année, du 4 juillet au 18 août, sept projections sont à l’affiche dans six lieux. Ça commence le 4 juillet avec La chute de Sparte, de Tristan Dubois, à la nouvelle bibliothèque de l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro. On pourra aussi voir ce film le 5 août au parc La Fontaine. S’ajoutent Un peuple et son roi, de Pierre Schoeller, Le grand bain, de Gilles Lellouche, Edmond, d’Alexis Michalik, Nos batailles, de Guillaume Senez et L’heure de la sortie, de Sébastien Marnier.

Consultez la programmation

Quatre fois les RIDM

Les Rencontres internationales du documentaire du Montréal présenteront quatre longs métrages dans le cadre de leurs activités estivales. Ce sont : Exarcheia, le chant des oiseaux, de Nadine Gomez, le 10 juillet à 21 h 15 au parc Laurier ; Rêveuses de villes, de Joseph Hillel, le 26 juillet au projet MR-63, angle Peel et Ottawa, à 20 h 30 ; Du Teweikan à l’électro : voyage aux sources de la musique autochtone, de Kim O’Bomsawin, le 6 août à la place de la Paix à 21 h ; et Avec un sourire, la révolution !, d’Alexandre Chartrand, le 22 août au parc Molson à 20 h 30.

Consultez la programmation

Cinéma sous les étoiles

La 10e présentation de Cinéma sous les étoiles, de Funambules Médias, est costaude avec 60 projections gratuites dans 18 parcs et lieux publics de Montréal, du 25 juin au 30 août. La programmation comprend 74 longs, moyens et courts métrages documentaires. Le festival a aussi une mission assumée : proposer des films abordant des questions d’actualité pour alimenter le débat citoyen. Premier rendez-vous le 25 juin au parc du Pélican, dans Rosemont, pour voir Maxima, un film de Claudia Sparrow évoquant le combat d’une femme autochtone du Pérou contre une société minière, dans le but de préserver terres et traditions.

Consultez la programmation

Laval

Du 12 juillet au 24 août, le cinéma en plein air sera à l’honneur dans les parcs de Laval. La programmation est nettement axée sur les films familiaux. Première projection le vendredi 12 juillet à la berge des Baigneurs, où Le retour de Mary Poppins sera présenté à 20 h 45. Les as de la jungle, Madagascar, Capitaine Marvel et Hôtel Transylvania 3 figurent parmi les autres titres à voir. À noter que le très beau film Félix et Meira, de Maxime Giroux, sera présenté le 9 août à compter de 20 h 15 à la place publique de Sainte-Dorothée.

Consultez la programmation