(Los Angeles) Doris Day, la chanteuse et actrice à la voix mielleuse, dont les drames, les comédies musicales et les comédies romantiques innocentes en ont fait une star dans les années 50 et 60, est décédée. Elle avait 97 ans.

Associated Press

La Doris Day Animal Foundation a confirmé que Doris Day était décédée tôt lundi à son domicile de Carmel Valley, en Californie. La fondation a déclaré qu’elle était entourée d’amis proches.

« [Doris] Day était en excellente santé physique pour son âge, jusqu’à ce qu’elle contracte récemment une pneumonie grave, qui a entraîné sa mort », a indiqué la fondation dans un communiqué transmis par courriel.

Avec sa voix, sa beauté blonde et son sourire radieux, elle était une artiste reconnue pour ses succès au box-office et ses enregistrements. On l’a notamment vue dans Pillow Talk et That Touch of Mink, et on l’a entendue dans Whatever Will Be, Will Be (Que Sera, Sera) tirée du film d’Alfred Hitchcock The Man Who Knew Too Much (L’homme qui en savait trop).

Mais au fil du temps, elle est devenue plus qu’un nom au-dessus d’un titre. Elle représentait un temps d’innocence et d’amour grand public, un univers parallèle à celui de sa contemporaine Marilyn Monroe. Une blague récurrente, attribuée à Groucho Marx et à l’acteur et compositeur Oscar Levant, était qu’ils avaient connu Doris Day « avant qu’elle ne soit vierge ».

L’actrice elle-même n’était pas une angélique Doris Day, par choix et aussi par malchance.

Dans Pillow Talk, sorti en 1959 et son premier de trois films avec Rock Hudson, elle rattrapait fièrement ce qu’elle appelait « la contemporaine en moi ». Son livre de référence, Doris Day : Her Own Story, publié en 1976, relatait ses problèmes d’argent et trois mariages ratés, contrastant ainsi avec l’heureuse image de sa carrière à Hollywood.

« J’ai la triste réputation d’être une fille gentille, la vierge de l’Amérique, et tout ça, alors je crains que cela choque certaines personnes de le dire, mais je crois fermement que personne ne devrait se marier avant d’avoir ont vécu ensemble », a-t-elle écrit.

Elle n’a jamais remporté d’Oscar, mais elle a reçu une médaille présidentielle de la liberté en 2004, lorsque George W. Bush a déclaré que ce fut « un bon jour pour l’Amérique quand Doris Marianne von Kappelhoff d’Evanston, de l’Ohio, a décidé de devenir une artiste ».

Ces dernières années, elle a passé une grande partie de son temps à défendre les droits des animaux. Bien que majoritairement à la retraite depuis les années 1980, elle avait toujours assez d’admirateurs pour qu’une collection de chansons inédites parue en 2011, My Heart, se glisse dans le top 10 au Royaume-Uni. La même année, elle a reçu un prix d’excellence de l’Association des critiques de films de Los Angeles. Amis et admirateurs ont fait pression pendant des années pour qu’elle obtienne un Oscar honorifique.

Née d’un professeur de musique et d’une femme au foyer, elle rêvait d’une carrière de danseuse, mais à l’âge de 12 ans, elle a eu un accident : une voiture dans laquelle elle se trouvait a été heurtée par un train et sa jambe a été gravement fracturée.

Doris Day a commencé à chanter dans une station de radio de Cincinnati, puis dans une discothèque locale, puis à New York. Le chanteur d’un groupe a changé son nom pour Doris Day, en l’honneur de la chanson Day After Day.

Un mariage à 17 ans avec le tromboniste Al Jorden a pris fin lorsque, selon elle, il l’a battue alors qu’elle était enceinte de huit mois. Elle a donné naissance à son fils, Terry, au début de 1942. Son deuxième mariage a également été de courte durée.

Sa carrière à Hollywood a commencé après qu’elle eut chanté lors d’une fête à Hollywood en 1947. Après avoir connu une célébrité précoce comme chanteuse dans un groupe, puis lors d’un passage chez Warner Bros, Doris Day a obtenu les meilleures critiques de sa carrière avec Love Me or Leave Me, l’histoire de la chanteuse Ruth Etting et de son mari et gérant gangster. Au début, elle a hésité à le tourner, mais le film de 1955 est finalement devenu un succès critique et populaire.

Son premier succès musical a été Sentimental Journey, en 1945, alors qu’elle était à peine dans la vingtaine. Parmi les autres chansons qu’elle a rendues célèbres figurent Everybody Loves a LoverSecret Love et It’s Magic.

Son dernier film a été With Six You Get Eggroll (Il y a un homme dans le lit de maman), une comédie de 1968 sur une veuve et un veuf et les problèmes qu’ils rencontrent lors de la fusion de leurs familles.

Doris Day s’est mariée une quatrième fois à l’âge de 52 ans, avec l’homme d’affaires Barry Comden, en 1976. Elle vivait à Monterey, en Californie, et consacrait une grande partie de son temps à la Doris Day Animal Foundation.