(Los Angeles) Robert Evans, grand manitou des producteurs hollywoodiens dans les années 1970 à qui l’on doit notamment les films mythiques Chinatown ou The Godfather, est mort à l’âge de 89 ans, a-t-on appris lundi auprès de son entourage.

Agence France-Presse

Robert Evans était devenu célèbre pour avoir sauvé du désastre les studios Paramount en donnant son feu vert à une série de films à succès, ainsi que pour son style de vie trépidant, marqué par les excès, la cocaïne et pas moins de sept mariages.

Les circonstances de son décès n’ont pas été divulguées.

AFP

Robert Evans lors d'un gala à Hollywood en mars 2013.

Robert Evans n’était âgé que de 36 ans lorsqu’il a pris les rênes de la production de Paramount en 1966, inaugurant un nouvel âge d’or pour les studios californiens avec Rosemary’s Baby de Roman Polanski puis The Godfather, de Francis Ford Coppola. Il avait été sélectionné pour les Oscars pour avoir produit Chinatown en 1974, encore avec Polanski.

Fils d’un dentiste de New York, Robert Evans s’était essayé à la carrière d’acteur dans les années 1950, mais malgré un physique avantageux, ses performances n’avaient guère été convaincantes et il s’était rapidement rabattu vers la production.